Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

3.795 nouvelles interpellations de contrevenants au confinement




3.795 nouvelles interpellations de contrevenants au confinement
Les opérations sécuritaires menées pour imposer l'état d’urgence sanitaire, décrété pour enrayer la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), ont permis l’interpellation, au cours des dernières 24h de samedi à dimanche derniers, de 3.795 individus, dont 1.910 ont été placés en garde à vue à la disposition des enquêtes préliminaires ordonnées par les parquets compétents, alors que les autres ont été soumises aux procédures d’investigation, de pointage et de vérification d’identité.
La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué, dimanche dans un communiqué, que depuis la déclaration de l’état d’urgence sanitaire par les pouvoirs publics, il a été procédé à l’interpellation d’un total de 72.685 personnes au niveau de l’ensemble des villes du Royaume, dont 38.842 ont été déférées devant les parquets compétents après la procédure de la garde à vue.
Ces interpellations se répartissent selon les préfectures de police et la sûreté régionale et provinciale comme suit: préfecture de police de Casablanca (9.709), préfecture de police de Rabat (9.406), préfecture de police de Kénitra (7.936), préfecture de police de Marrakech (6.748), préfecture de police d’Oujda (6.059), préfecture de police d’Agadir (4.658), sûreté provinciale de Salé (3.959), préfecture de police de Tétouan (3.882), préfecture de police de Meknès (3.796), préfecture de police de Béni Mellal (2.995), préfecture de police de Fès (2.275), sûreté provinciale d’El Jadida (2.109), préfecture de police de Settat (1.997), préfecture de police de Tanger (1.970), sûreté provinciale d’Ouarzazate (1.372), préfecture de police de Laâyoune (1.329), sûreté régionale d’Errachidia (820), sûreté régionale de Taza (794), sûreté provinciale de Safi (608) et sûreté régionale d’Al Hoceima (263).
La DGSN assure, dans ce cadre, que ses services continueront d’intensifier les opérations de contrôle dans toutes les villes et de coordonner leurs interventions avec les différentes autorités publiques en vue d’imposer l’application stricte et ferme de l’état d’urgence, à même de garantir la sécurité sanitaire de l’ensemble des citoyens.

Brèves

Vacances scolaires

Le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a annoncé la programmation des vacances scolaires du 27 avril au 3 mai 2020.
Cette décision intervient à la lumière du prolongement de la période de confinement au Maroc jusqu'au 20 mai et afin de permettre aux élèves, étudiants et stagiaires de se reposer et de renouveler leur activité mentale et physique, a indiqué le ministère dans un communiqué publié dimanche soir.
Le ministère a, par ailleurs, mis en relief les efforts considérables déployés par tous les cadres pédagogiques, universitaires, administratifs pour assurer la continuité des cours depuis le 16 mars 2020, l’assiduité démontrée par les élèves, étudiants et stagiaires, ainsi que l'implication des familles dans l'encadrement et le suivi de leurs enfants.
Le ministère a salué également les efforts et initiatives citoyennes mis en place par les cadres éducatifs, universitaires et administratifs, formateurs, familles, étudiants et les acteurs de la société pour la poursuite de l'opération d'enseignement à distance pendant près de 6 semaines, sans interruption, souligne la même source.

Décès

Un mineur âgé de 17 ans, qui était placé sous surveillance pour violation des procédures de l'état d'urgence sanitaire, est décédé dimanche matin pendant son transfert à l'hôpital à cause d'un malaise subit, a-t-on appris auprès du service de sûreté provincial d'El Jadida.
Le défunt avait été transféré, dimanche à l'aube, à l'hôpital pour un examen de santé, avant de le replacer sous surveillance en attendant qu'il soit déféré, dans la matinée, devant le parquet compétent, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.  
Victime d'un malaise ayant nécessité de nouveau son transfert à l'hôpital, le mineur a rendu l'âme dans le trajet, avant d'arriver à l'établissement hospitalier, précise la même source.
Une enquête judiciaire a été ouverte pour déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, tandis que le corps de la victime a été transféré à la morgue de l'hôpital provincial pour autopsie, en vue de déterminer les causes du décès, conclut la DGSN.

Mardi 28 Avril 2020

Lu 655 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif