Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

14 civils tués dans des raids présumés de la coalition dans le nord de la Syrie




Les Etats-Unis déploient l’artillerie des Marines pour appuyer l'offensive sur Raqa

14 civils, dont six enfants, ont été tués jeudi dans des raids présumés de la coalition internationale antijihadistes sur un village du nord de la Syrie tenu par les jihadistes du groupe Etat islamique (EI), a rapporté une ONG.
"Les raids ont frappé le village d'Al-Matab après minuit et ont probablement été menés par la coalition" internationale conduite par Washington, a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
Al-Matab se situe près d'une route stratégique reliant Raqa, le bastion de l'EI en Syrie, à la ville de Deir Ezzor, capitale de la province voisine et riche en pétrole. Les combattants des Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance arabo-kurde soutenue par Washington, avancent en direction de cette localité située à 55 km au sud-est de Raqa, selon lui.
Lundi, les FDS avaient coupé cette route en vue d'assiéger les jihadistes dans Raqa.
La coalition soutient, dans les airs par son aviation et au sol par ses conseillers, l'offensive menée depuis début novembre par les FDS.
Les Etats-Unis ont déployé une batterie d'artillerie des Marines en Syrie pour appuyer l'offensive sur Raqa, marquant une nouvelle inflexion dans la mission des soldats américains dans le pays, a indiqué mercredi un responsable américain.
La batterie d'artillerie avec des canons de 155 mm est arrivée en Syrie et "est prête à conduire sa mission" de soutien à l'offensive sur Raqa, la capitale autoproclamée du groupe Etat islamique, a indiqué le responsable américain, en confirmant des informations parues dans le Washington Post.
L'envoi des canons marque une implication accrue des militaires américains en Syrie, qui sont environ 500.
Ceux-ci étaient cantonnés jusqu'à maintenant à un rôle de conseil des forces locales se battant contre le groupe Etat islamique, principalement les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance arabo-kurde.
Les canons vont leur permettre désormais d'appuyer directement l'offensive des FDS sur Raqa. L'offensive a été lancée à l'automne dernier, et les FDS sont désormais à proximité de la ville.
Elles ont coupé les principaux axes de communication de la ville avec l'extérieur, ouvrant la voie au lancement de l'assaut final, selon les militaires américains.
Les militaires américains avaient déjà renforcé il y a quelques jours leur présence près de Minbej, dans le nord de la Syrie.
Ils y ont déployé des véhicules blindés Strykers arborant des drapeaux américains, pour prévenir des combats entre les différentes formations armées présentes sur place.
L'administration Trump est en train d'examiner le plan pour vaincre l'EI demandé par le président américain au Pentagone.
Selon la presse américaine, le plan prévoit l'envoi d'artillerie mais aussi de forces spéciales supplémentaires et d'hélicoptères d'attaque.
Selon les militaires américains, de 3 à 4.000 jihadistes se trouveraient retranchés à Raqa, ville d'environ 300.000 habitants.

Libé
Vendredi 10 Mars 2017

Lu 504 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés