Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

1.054 infractions à la législation sur les prix et la qualité des produits alimentaires constatées

Les PV ont été dressés durant les quinze premiers jours du Ramadan





1.054 infractions à la législation sur les prix et la qualité des produits alimentaires constatées
Un total de 1.054 infractions a été constaté, au cours des quinze premiers jours du Ramadan suite aux contrôles des prix et de la qualité des produits alimentaires effectués par les commissions mixtes provinciales et locales, selon le Département des affaires générales et de la gouvernance relevant du ministère de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration. "Les opérations de contrôle des prix et de la qualité des produits effectuées par les commissions mixtes provinciales et locales ont porté durant les quinze premiers jours du mois de Ramadan sur 23.496 points de production, de stockage et de vente en gros et au détail et ont conduit à la constatation de 1.054 infractions en matière de prix et de qualité des produits alimentaires, dont les contrevenants ont été sanctionnés conformément à la réglementation en la matière", indique jeudi le Département dans un communiqué à l'issue de la 3ème réunion de la commission interministérielle chargée du suivi de l'approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle de la qualité et des prix.

Pour ce qui est de la qualité des marchandises et produits stockés ou présentés à la vente, les commissions mixtes ont procédé à la saisie et à la destruction de 71 tonnes de marchandises impropres à la consommation ou non conformes aux normes requises, précise la même source. Ces quantités comprennent 20,21 tonnes de dattes et fruits secs, 10,35 tonnes d’épices, 8,6 tonnes de viande, poissons et charcuterie, 6,5 tonnes d’huile et olives, 5 tonnes de lait et dérivés, 4,3 tonnes de farine et dérivées, 4,1 tonnes de pain, gâteaux et confiseries, 2,6 tonnes de boissons et jus, 2,5 tonnes de miel et confiture et plus de 3 tonnes de fruits et légumes et produits de conserve. Le même communiqué indique également que les marchés sont approvisionnés de façon abondante et les prix sont généralement stables durant le même laps de temps. "Il ressort des rapports effectués par les services des départements concernés, que les marchés sont approvisionnés de façon abondante et avec une diversité en produits de large consommation", a indiqué en substance le Département des affaires générales et de la gouvernance.

"Pour ce qui est des prix pratiqués, ils sont généralement stables, avec une tendance baissière concernant les produits qui sont très demandés au cours du début du mois sacré", poursuit la même source, soulignant que des baisses ont été enregistrées par rapport à la même période du mois de Ramadan de l'année dernière, des prix des dattes, des fruits secs, des légumineuses, du beurre ainsi que de certains légumes comme l'oignon. Par ailleurs, il a été remarqué également de légères hausses des prix d'autres produits alimentaires comme la viande blanche, la tomate et certains fruits, a fait savoir la même source. La commission poursuivra la tenue régulière de ses réunions pour suivre l'évolution de la situation des marchés, le niveau de l'approvisionnement et des prix et le bilan des interventions des commissions de contrôle pour faire face à tout type de fraude, de monopolisation, de spéculation ou de manipulation des prix, conclut le communiqué.

Saisie et destruction de produits impropres à la consommation

Des produits alimentairesimpropres à la consommation ont été saisis et détruits, depuis le début du mois sacré de Ramadan, au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq. Selon un communiqué de la division des affaires économiques et de la coordination relevant de la préfecture de M’diq-Fnideq, les opérations de contrôle des prix et de la qualité des produits alimentaires, menées par la commission provinciale mixte composée des services de l’autorité locale, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) et les bureaux municipaux d’hygiène, ainsi que les services sécuritaires et sanitaires, ont permis la saisie et la destruction d’environ 109 kilogrammes de produits alimentaires impropres à la consommation et de dresser 12 PV d’infractions. La préfecture de M’diq-Fnideq a connu, depuis le début du mois sacré de Ramadan, des opérations intensives dans les villes de Martil, M’diq et Fnideq, ainsi que les centres des communes rurales d’Al Aliyin et Belyounech, visant les commerces de viandes et les marchés de poissons, en plus des marchés hebdomadaires de Fnideq et Al Aliyin, a précisé le communiqué. Outre le contrôle de la qualité et des prix des produits alimentaires, la commission mixte a également oeuvré à mettre en place des campagnes intensives pour lutter contre les sacs en plastique, ayant abouti à la saisie de quantités importantes de ce produit dont l’usage est interdit, a ajouté la même source. Par ailleurs, dans le cadre du suivi de l’approvisionnement des marchés et des différents points de vente au sein de la préfecture de M’diq-Fnideq depuis le début du mois de Ramadan, la commission veille, en coordination avec les autoritéslocales, à contrôler l’état de l’approvisionnement et la disponibilité des produits alimentaires, notamment les produits les plus consommés, a fait savoir le communiqué, affirmant qu’aucun manque ou augmentation des prix des aliments de base, notamment ceux aux tarifs réglementés, n’ont été relevés, à l’exception des produits soumis à l’offre et la demande.

Libé
Vendredi 30 Avril 2021

Lu 786 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.