Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Said Amzazi : Des installations sportives seront mobilisées pour les examens du bac




​Said Amzazi : Des installations sportives  seront mobilisées pour les examens du bac
Des installations sportives seront mobilisées pour les examens du baccalauréat, a indiqué le ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Said Amzazi.
Le ministre qui était l’invité de l’émission "Questions sur corona" diffusée mardi soir par la chaîne de télévision 2M, a inscrit cette mesure dans la diversification des espaces devant abriter les examens de fin d'année et dans le respect des mesures sanitaires notamment la distanciation sociale.
Dans ce sens, M. Amzazi a relevé que grâce à la coordination étroite entre les départements gouvernementaux, il sera procédé à la désinfection de tous les établissements d’enseignement plusieurs fois par jour, à la distribution des masques et des outils de mesure de température, ainsi qu’au respect de la distanciation sociale à travers la mobilisation d’une classe pour 10 candidats.
Le ministre a affirmé qu’aucune décision ne sera prise sans coordination avec les autorités sanitaires, le ministère de l’Intérieur et le chef du gouvernement, notant qu’afin de garantir l’égalité des chances entre tous les élèves, il a été décidé que les sujets d’examen ne porteront que sur les cours dispensés dans le cadre de l’enseignement présentiel avant la date de suspension des études (le 14 mars 2020).
Passant en revue le calendrier des examens et les différentes mesures prises pour préserver la santé des élèves, le ministre a cité notamment l’annulation de l’examen régional pour la 3ème année collégiale, et local pour la 6ème année du primaire, affirmant que seules les notes des contrôles organisés jusqu'au 14 mars dernier seront prises en compte pour ces niveaux.
A l’instar du secteur public, le ministre a indiqué que les cours présentiels dans l’enseignement privé ne reprendront pas durant la période d’été.
Concernant l'enseignement supérieur, M. Amzazi a rappelé que les examens auront lieu en septembre dans les établissements à accès ouvert et à partir de mi-juillet pour les établissements à accès limité, avec adoption du principe de flexibilité dans l'organisation des épreuves.
Les étudiants peuvent discuter à distance leurs projets de fin d’études ainsi que leurs thèses de doctorat, en veillant au respect des mesures de prévention et de sécurité sanitaires, pour réaliser leurs travaux de recherche scientifique nécessaires, a-t-il ajouté.
Par ailleurs, il a fait savoir que le mois de septembre prochain sera consacré au rattrapage et au soutien pédagogique des élèves, en mode présentiel, en vue de renforcer leurs acquis et leur permettre de poursuivre leur cursus dans les meilleures conditions.

Jeudi 21 Mai 2020

Lu 817 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.