Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Poursuite de l’opération de rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger

La France, Allemagne, Espagne et Grande-Bretagne concernées




L'opération de rapatriement des Marocains bloqués en France dans le contexte de l'état d'urgence sanitaire décrété suite à la propagation du Covid-19, s'est poursuivie samedi avec des vols de Royal Air Maroc qui ont pris le départ depuis les villes de Paris et Bordeaux, à destination de Marrakech.
Dans le détail, trois vols de RAM ont pris le départ samedi. Deux depuis l’aéroport Charles de Gaulle (CDG-Paris), et un autre depuis Bordeaux.
L’ensemble de ces vols humanitaires, qui concernent les citoyens détenteurs de visas à court terme en situation de vulnérabilité, notamment les personnes malades et celles ayant subi des opérations chirurgicales, ainsi que des personnes âgées, auront pour destination la ville de Marrakech.
Les différentes opérations de rapatriement, organisées par l’ambassade et les consulats généraux du Maroc en France en collaboration avec les autorités françaises, se sont déroulées dans le respect total des mesures de précaution et du protocole sanitaire en vigueur.
Dans une déclaration à la MAP, le consul général du Maroc à Bordeaux, Zouhair Jibraili, a indiqué que le vol humanitaire depuis Bordeaux a pris le départ samedi en début d’après-midi avec à son bord 157 passagers dont un bébé.
Il s’agit du deuxième vol humanitaire opéré depuis Bordeaux après celui de mercredi, a précisé le diplomate marocain, qui s'est félicité du fait que les deux opérations se soient déroulées de façon très fluide, en parfaite coordination avec les autorités françaises notamment la préfecture d’Aquitaine et la police des frontières.
Plusieurs Marocains ayant bénéficié de ce vol de rapatriement ont fait part, à la MAP, de leur soulagement de pouvoir enfin rentrer au Maroc après être restés bloqués plus de trois mois en France suite à la fermeture des frontières terrestres et aériennes dans le contexte de l’épidémie du Covid-19. Ils ont tenu également à exprimer leur gratitude aux autorités marocaines ainsi qu’au corps consulaire à Bordeaux pour sa mobilisation citoyenne.
C’est le cas d’une maman de trois enfants, dont un bébé de deux ans, et qui attend avec impatience de pouvoir les serrer de nouveau dans ses bras. Arrivée en France pour quelques jours de vacances, cette Marocaine s’est retrouvée bloquée dans l’Hexagone comme nombre d’autres compatriotes. Elle a été parmi les premiers à s’inscrire sur la liste que le consulat a mis en place pour répertorier les Marocains bloqués dans sa circonscription territoriale.
Contrainte de passer le Ramadan en France, elle affirme être soulagée de pouvoir célébrer la fête du Sacrifice parmi les siens, ne manquant pas d’exprimer ses remerciements au consulat du Maroc à Bordeaux ainsi qu’aux autorités marocaines.
Même sentiment de soulagement et de gratitude de la part d’un autre Marocain âgé d’une soixantaine d’années. Bloqué à Agen en Nouvelle Aquitaine depuis la fermeture des frontières, il peut enfin retourner au Maroc et retrouver les siens.
Par ailleurs, deux autres vols de rapatriement ont été programmés samedi depuis l’aéroport Charles de Gaulle (CDG-Paris). Le premier a pris le départ en début d’après-midi et le second vers sa fin.
Les rapatriements des Marocains ont été également marqués, samedi, par l’organisation d’un vol de Royal Air Maroc reliant Francfort et Marrakech.
Initié par l'ambassade du Royaume du Maroc à Berlin, ce vol s'inscrit dans le cadre de la mobilisation du ministère des Affaires étrangères, des ambassades et des consulats généraux du Maroc à l’étranger pour réunir les conditions de réussite des opérations de rapatriement. 
Cette opération de rapatriement s’est déroulée dans de bonnes conditions et dans le respect des protocoles sanitaires en vigueur, a souligné l’ambassadeur du Maroc en Allemagne, Zohour Alaoui, précisant que ce vol a bénéficié particulièrement aux personnes âgées, à celles souffrant de maladies chroniques ou se trouvant dans une situation de précarité.
Le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger suit de près et accompagne les ressortissants marocains bloqués à l’étranger, a-t-elle ajouté dans une déclaration à la MAP, notant que toutes les parties concernées coopèrent de manière intense pour mieux gérer cette situation exceptionnelle et complètement inattendue résultant de la propagation de l'épidémie du Covid-19.
A cette occasion, la diplomate marocaine a tenu à remercier les autorités allemandes ayant apporté toutes les facilités nécessaires pour le déroulement de cette opération dans les meilleures conditions.
A signaler également que 160 personnes, dont 20 femmes enceintes et 10 nouveau-nés, sont arrivées, samedi, à l'aéroport de Béni Mellal à bord d'un avion de Royal Air Maroc (RAM) en provenance de la ville de Séville (Espagne) et ce, dans le cadre du rapatriement des ressortissants marocains bloqués à l'étranger en raison de la propagation de la pandémie du Covid-19.
Ce groupe de Marocains a, ainsi, regagné la mère patrie depuis l'Espagne à la faveur d'un vol humanitaire qui a atterri à 13H00 à l’aéroport de Béni Mellal et ce, dans le cadre des opérations de rapatriement de ces citoyens qui étaient bloqués à l'étranger en raison de la pandémie du nouveau coronavirus.
Le rapatriement, qui s’est déroulé dans le strict respect des mesures de prévention et du protocole sanitaire en vigueur dans le Royaume pour garantir un accueil sécurisé et rassurant des différents passagers, sous la supervision de l’ONDA et des autorités locales de la province de Béni Mellal, a profité notamment aux femmes enceintes et nouveau-nés, aux personnes âgées et souffrant de maladies chroniques et aux enfants.
Portant des masques de protection et observant la distance de sécurité sanitaire, les personnes rapatriées ont été accueillies, à leur arrivée, par les autorités locales de la wilaya de la région de Béni Mellal, avant d’être soumises à un test massif de dépistage et de prise de température. Elles ont également récupéré leurs bagages de manière fluide et ordonnée, tout en se conformant aux mesures de distanciation sociale.
Les 160 arrivants à bord d'un Boeing 737-800 de la RAM ont été ensuite reconduits dans des bus à destination de plusieurs établissements hôteliers de Béni Mellal, pour une période de confinement de neuf jours dans le cadre d’un protocole de suivi médical nécessaire pour s’assurer que ces personnes ne sont pas porteuses du Covid-19.
Dans une déclaration à la MAP, le référent Covid-19 à l’aéroport de Béni Mellal, Mehdi Ailoul, a fait savoir que 160 ressortissants marocains bloqués en raison de la propagation de la pandémie du Covid-19 à l’étranger ont regagné le Royaume, relevant que l’ONDA en partenariat avec l’ensemble des intervenants et notamment les autorités locales de la province de Béni Mellal ont pris toutes les mesures pour la réussite de cette opération et la garantie de son déroulement dans les meilleures conditions.
Il a, à ce titre, rappelé les mesures initiées par l’ONDA, citant le réaménagement des différents lieux de l’aéroport pour assurer le respect des mesures de distanciation sociale et la mise en place d’un protocole sanitaire, comme la désinfection des bagages et le renforcement du dispositif de stérilisation des mains avec du gel hydroalcoolique.
Dans des déclarations similaires, les bénéficiaires de ce rapatriement ont exprimé leur gratitude à S.M le Roi Mohammed VI pour cette initiative généreuse du Souverain, se félicitant de l’important déploiement des autorités locales de Béni Mellal qui ont veillé à la réussite de cette opération.
A signaler également que 917 Marocains bloqués à l’étranger sont arrivés, vendredi, à l'aéroport international Marrakech-Ménara.
Ainsi, six avions de la RAM ont atterri successivement à l'aéroport international de la cité ocre, en provenance de la Grande-Bretagne (un vol), de la France (trois vols), des Pays-Bas (un vol) et de la Côte d'Ivoire et du Sénégal (un vol).
L'opération de rapatriement s'est déroulée dans le respect total des mesures de précaution décrétées et du protocole sanitaire en vigueur, sous la supervision de l'ensemble des services concernés.
A leur arrivée, ces Marocains, munis de leurs masques de protection, ont effectué les formalités douanières et récupéré leurs bagages de manière fluide et ordonnée et ce, en veillant au respect de la distanciation physique et à l'utilisation des gels hydroalcooliques mis à leur disposition à travers des distributeurs au niveau des différents espaces d'accueil, a constaté sur place une équipe de la MAP.
Le dispositif de l'ensemble des services intervenants a été renforcé, à cette occasion, afin que le temps de passage de ces Marocains rapatriés soit le plus court possible, de même que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour faciliter les formalités douanières et permettre aux bénéficiaires de cette opération de récupérer leurs bagages.
Par la suite, ces personnes ont embarqué à bord de bus à destination de huit établissements hôteliers de la ville, où elles bénéficieront de tests de dépistage de la Covid-19 et seront confinées conformément au protocole sanitaire en vigueur.
Approchés par la MAP à leur arrivée, de nombreux Marocains rapatriés ont exprimé leur immense joie et leur grand soulagement après avoir regagné la mère patrie en ces circonstances exceptionnelles que traverse le monde entier, tout en faisant part de leurs vifs remerciements et de leur profonde gratitude à Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour la Haute Sollicitude dont le Souverain ne cesse d'entourer Ses fidèles sujets aussi bien à l’intérieur du Royaume qu’à l’étranger.
Ils se sont, en outre, félicités de l’organisation remarquable et du bon déroulement de cette opération fort louable dans ses différentes étapes aussi bien au départ qu'à l'arrivée, saluant, dans ce sens, les énormes efforts consentis par les différents services, les ambassades du Royaume, les consulats, les autorités locales, les services sécuritaires, les autorités aéroportuaires, les douanes et l'ensemble des parties concernées, afin de réunir les conditions appropriées et optimales pour la réussite de cette action.

Lundi 29 Juin 2020

Lu 895 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif