Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Pourquoi Olivia Ruiz garde-t-elle une petite colère contre la Star Academy ?




On la connaît chanteuse, comédienne et maintenant écrivaine. Olivia Ruiz a décidé de raconter l'histoire de ses grands-parents et des réfugiés espagnols qui ont fui le franquisme dans sont tout premier livre La Commode aux tiroirs de couleurs. Un ouvrage qui n'a été mis en vente qu'en juin dernier, reporté en raison de la crise sanitaire. Ce lundi 10 août, c'est sur l'antenne de Sud Radio dans Les clefs d'une vie qu'Olivia Ruiz est revenue sur ce livre poignant et sur les dates clés de sa carrière. De son titre La femme chocolat à son rôle dans Etats d'urgence, jusqu'à sa participation au télé-crochet Star Academy en 2001... l'artiste s'est confiée sans pudeur.
"C'est pas mon meilleur souvenir dans le sens où je me suis un peu sentie manipulée quand j'étais à l'intérieur", a commencé à expliquer celle qui a réussi à atteindre les demi-finales dans ce concours de chant. "Et puis, je garde une petite colère au fond de moi. Même pas par rapport à mon cas à moi, parce que moi, je m'en sors plutôt très bien, mais par rapport aux gens qui ont souffert de ça. Que ce soit dans les gens qui étaient avec moi ou ceux des années suivantes", a expliqué Olivia Ruiz, dont les paroles résonnent avec ceux d'Elodie Frégé, qui aimerait voir les images de sa participation au jeu disparaître.
"Je déplore le non-accompagnement pour des jeunes qui ne sont que des post-adolescents très fragiles et qu'on accompagne pas sur l'avant et sur l'après", a ajouté Olivia Ruiz. Si la jeune femme a réussi à multiplier les succès et se faire un nom dans le monde de la musique, ce n'est pas le cas pour tous les participants de la Star Academy. Il y a quelques semaines, il était ainsi possible de retrouver l'un des anciens candidats dans le jeu A prendre ou à laisser. Malgré ces quelques mots durs, la chanteuse ne renie pas son expérience passée à l'intérieur du célèbre château : "J'ai tout à fait conscience de ce que je dois à cette émission aussi". 

Jeudi 13 Août 2020

Lu 480 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.