Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Logement, revenu, emploi, santé et éducation, préoccupation majeure des Marocains

Présentation par le HCP des principaux déterminants de la perception de la qualité de la vie




​Logement, revenu, emploi, santé et éducation, préoccupation majeure des Marocains
S’il n’existe pas de définition consensuelle sur la notion de qualité de vie, un certain nombre de déterminants permettent toutefois de rapprocher les points de vue et d’apprécier à sa juste valeur la perception des citoyens sur ce concept. 
C’est à cet exercice, pour le moins complexe, que s’est adonné le Haut-commissariat au plan (HCP) dont le patron, Ahmed Lahlimi Alami, a présenté ce mercredi, à Rabat, les principaux déterminants de la perception, par les citoyens marocains, de la qualité de vie dans leur vécu quotidien.
Résultat d’une enquête nationale réalisée par son institution de janvier à février 2012,  «cette étude a permis d’appréhender les besoins sociaux exprimés par la population elle-même, selon sa propre conception du bien-être et des conditions de son effectivité dans sa vie quotidienne », a relevé Ahmed Lahlimi Alami lors de cette rencontre. L’enquête, a-t-il poursuivi, « a permis, également, de disposer de la hiérarchie des dimensions du bien-être établie par la population et de mesurer son niveau de satisfaction à l’égard de sa vie quotidienne dans chacune de ses dimensions », a-t-il déclaré.
Il est à noter que cette étude a permis d’identifier trois groupes de dimensions : La vie matérielle, le domaine social et le domaine sociétal.
A propos de la première dimension, le HCP relève que le logement et le revenu sont respectivement évoqués par 60% et 45% des Marocains. 
En détail,  « l’indice synthétique des difficultés et affects négatifs éprouvés à l’égard du logement montre que les conditions de logement contribuent à raison de 64% à ces difficultés, suivies par les nuisances du voisinage (26%) et le confort de logement (10%) ». Le niveau moyen de satisfaction, à l’égard du logement, est de 4,7 sur 10.
Dans le second groupe (domaine social), l’emploi, la santé et l’éducation restent la préoccupation majeure des citoyens avec respectivement 43%, 32% et 24%. Les experts du HCP expliquent que « l’accessibilité et la qualité des services de   santé contribuent à hauteur de 81% aux affects négatifs reliés à la santé alors que l’état de santé de la population y contribue à 19% ».  
A l’échelle nationale, il est relevé que « le niveau moyen de satisfaction à l’égard des services de santé est de 3,4 sur 10. 
Dans le domaine de l’éducation, il est indiqué que « la disponibilité des infrastructures éducatives contribue à raison de 40% à l’ensemble des affects négatifs liés à ce secteur. Cette contribution est de 33% pour les attributs de la qualité de l’enseignement, 15,3% au niveau de la qualité des équipements et 11,8% au niveau de la compétence des enseignants ». Ainsi, le niveau moyen de satisfaction à l’égard de l’éducation est de 4,3 sur 10. 
Dans le domaine du travail, le citoyen relève l’insuffisance du revenu et la faible qualité du système de la retraite. Selon le HCP, ceux-ci « constituent les principaux affects négatifs relevés dans le domaine du travail avec une contribution à hauteur de 63%. Le reste d’affects négatifs revient aux conditions de travail avec une contribution à raison de 37% ». L’étude ajoute aussi que la satisfaction à l’égard du travail, le niveau moyen de satisfaction est de l’ordre de 4,7 sur 10.  
Evoqué par 29% des Marocains, le domaine sociétal inclut la solidarité sociale, la confiance, la vie familiale, culturelle, spirituelle et les loisirs. Ainsi, du domaine de la famille et de l’environnement social, on retient que « les éléments de confiance représentent 34% des facteurs intervenant négativement sur la qualité de la vie familiale et de l’environnement sociétal. Cette contribution est de 29% pour les éléments du respect des droits et des lois sociales, de 28% pour les liens de solidarité et de 9% pour les liens familiaux et sociaux. » Ici, le niveau moyen de satisfaction à l’égard de la vie familiale et de l’environnement sociétal est de 4,5 sur 10. 
S’agissant du domaine de la culture et des loisirs, la disponibilité des infrastructures ainsi que l’accès aux activités sociales et de loisirs contribuent à hauteur de 47% aux difficultés reliées à cette dimension du bien-être. Le reste revient à la disposition de l’individu à pratiquer des activités de loisir (19,5%), aux difficultés à pratiquer des activités de divertissement (17%) et des activités culturelles (16,5%). Le niveau moyen de satisfaction à l’égard de la vie culturelle et de loisirs est de 3,6 sur 10. 
Il est à souligner que ces résultats ont globalement révélé que près de « 30% des Marocains déclarent qu’ils sont satisfaits ou très satisfaits, 24,4% moyennement satisfaits et 45,7% peu ou pas satisfaits ».
« Les résultats des travaux sur le bien-être constituent aujourd’hui, une ouverture sur une meilleure appréhension de la qualité de vie, telle que ressentie par la population et éclairent les décideurs dans le choix des politiques publiques, dans le but de répondre aux attentes de la population et de prendre en compte la dimension du bien-être dans les projets de développement », a conclu  Ahmed Lahlimi Alami. 

Alain Bouithy
Vendredi 24 Avril 2015

Lu 369 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés