Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le vaccin contre la grippe, meilleur rempart contre les infections respiratoires




​Le vaccin contre la grippe, meilleur rempart contre les infections respiratoires
Le vaccin contre la grippe demeure le meilleur rempart contre les infections respiratoires devenues de plus en plus fréquentes, a estimé Moulay Hicham Afif, pneumologue et directeur général du CHU Ibn Rochd de Casablanca.
Les virus respiratoires posent deux sérieux problèmes pour la population: le premier lié à la guérison de la grippe qui nécessite un repos et partant un arrêt de travail, ce qui engendre un manque à gagner pour les entreprises et les administrations, tandis que le second renvoie à la gravité de ces infections notamment parmi les patients souffrant de maladies chroniques, les personnes âgées, les femmes enceintes, les patients obèses, les diabétiques, les personnes asthmatiques et autres, a-t-il déclaré à la MAP.
 Certes, il y a une gravité potentielle de l'infection respiratoire avec possibilité d'hospitalisation, coûteuse bien sûr avec un risque de décès, a-t-il fait savoir. Partant de ce constat, il est important de prévenir ces infections à travers le vaccin antigrippal qui est le moyen le "plus efficace" pour lutter contre la grippe, a fait savoir Dr Afif.
 Face à ce constat, les citoyens, en particulier les personnes à risque et le personnel de santé sont appelés à se faire vacciner contre les infections virales respiratoires notamment le virus de la grippe, a-t-il affirmé, soulignant l'impératif de faire vacciner les gens, notamment "les personnes à risque et le personnel de santé et mener des campagnes de sensibilisation à cet effet".
Il a rappelé dans ce sens que le ministère de la Santé et le CHU organisent des campagnes vers novembre et décembre de chaque année pour la sensibilisation au virus de la grippe, notant que l'infection grippale atteint son pic vers les mois de janvier et février au Maroc.
L'infection grippale est responsable chaque année d'une augmentation de la fréquence des hospitalisations dans les services de pédiatrie et de pneumologie au niveau des différents centres hospitaliers du Royaume.
 Au niveau mondial, l'infection grippale touche chaque année entre 5 et 10% des adultes et entre 20 et 30% enfants et provoque de 3 à 5 millions de cas graves, selon les chiffres de l'OMS, qui précise que la grippe est à l'origine de 250 à 500.000 décès surtout chez les personnes âgées de plus de 65 ans. 

MAP
Samedi 14 Février 2015

Lu 65 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif