Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le président polonais rappe contre le coronavirus




Le président polonais Andrzej Duda à enregistré un rap pour un défi destiné à aider le personnel médical luttant contre le coronoavirus, selon une vidéo publiée sur internet lundi soir. Le chef de l’Etat a participé au “Hot16challenge”, un défi initié par des rappeurs polonais et consistant a écrire et enregistrer seize vers de rap sur un bit de son choix, puis verser une somme d’argent destinée à aider le personnel médical luttant contre le coronavirus. Le président polonais, qui brigue actuellement un deuxième mandat, a choisi pour son bit des paroles poétiques dont il n’a pas révélé l’origine: “Ils ne demandent pas quel est ton nom, ils luttent contre l’ombre aiguë du brouillard”, avant d’ajouter “Nous c’est eux, eux c’est nous”, et de conclure “des mains fortes des sauveurs - tous ensemble - gloire à eux”.
M. Duda a à son tour nommé pour ce défi, entre autres, le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki.
Jusqu’à présent, le défi auquel ont participé plusieurs artistes a permis de récolter plus d’un million de zlotys (220.000 EUR). La vidéo du président a été vue jusqu’à mardi midi près de 3,5 millions de fois.
L’élection présidentielle, repoussée en raison de la pandémie et de tensions entre la majorité et l’opposition, devrait être tenue en juin ou en juillet. M. Duda cherche notamment à gagner des voix de jeunes électeurs, en intervenant souvent sur les médias sociaux. 

Bouillon de culture

Kurt Cobain 

La guitare utilisée par Kurt Cobain lors de l’enregistrement du célèbre concert “Unplugged” de Nirvana, en 1993, va être proposée aux enchères lors d’une vente organisée les 19 et 20 juin à Los Angeles, avec une estimation de départ à un million de dollars. La guitare semi-acoustique qui sera mise en vente par la maison Julien’s Auctions est un modèle rare, le D-18E fabriqué par le luthier américain Martin à 302 exemplaires seulement, celle-ci en 1959. Elle répondait aux règles de l’émission “Unplugged” (débranché) de la chaîne américaine MTV, qui voulait que les artistes invités n’utilisent que des instruments acoustiques ou semi-acoustiques. Le concert “Unplugged”, enregistré à New York le 18 novembre 1993, correspond à l’apogée de Nirvana, le groupe de rock le plus marquant des années 90, qui a cristallisé autour de lui un mouvement musical, le grunge. Outre ses grands succès, le groupe avait interprété à cette occasion une reprise du morceau de David Bowie, “The Man Who Sold the World”, qui a marqué les esprits. La prestation scénique est intervenue moins de six mois avant le suicide, le 5 avril 1994, de Kurt Cobain, dépressif et dépendant à l’héroïne. Le guitariste et chanteur n’aura pas connu la publication de “Unplugged”, qui allait se hisser au premier rang des ventes de disques dès sa sortie, en novembre 1994. Selon le magazine spécialisé Billboard, il s’est écoulé à plus de cinq millions d’exemplaires aux Etats-Unis. La guitare est vendue avec son étui, personnalisé par Kurt Cobain, ainsi que trois tickets de consigne à bagage.

Mercredi 13 Mai 2020

Lu 915 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif