Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le dépistage rapide intègre les centres de santé de Fès-Meknès




La direction régionale de la santé (DRS) de Fès-Meknès a annoncé, samedi, la mise en œuvre de la circulaire ministérielle visant le renforcement des mécanismes de dépistage rapide et de prise en charge du Covid-19 dans les centres de santé.
Cette opération, qui s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par le ministère de la Santé pour faire face à l'épidémie de Covid-19 et accompagner la levée progressive du confinement sanitaire, vise à augmenter la cadence du dépistage du plus grand nombre de cas et à prendre en charge les cas suspects, conformément aux normes scientifiques et au protocole de traitement en vigueur.
La direction régionale a indiqué, dans un communiqué, que les centres de santé commenceront à mettre en œuvre cette opération et à effectuer des tests rapides pour la population à risque, ainsi que pour les cas orientés par les médecins du secteur privé et les pharmaciens, ou ceux diagnostiqués dans les mêmes centres de santé.
Si le test rapide est positif, le patient est ainsi dirigé vers l'hôpital pour un PCR. Dans l’attente des résultats des analyses, le patient retourne à son domicile pour se confiner. 
Si le résultat des analyses PCR est négatif, l’équipe médicale du centre de santé, qui surveille l’état du patient, informe ce dernier du résultat et lui demande de se mettre en quarantaine, dans le cadre du respect des normes sanitaires en vigueur.
Au cas où le PCR est positif, l'équipe du centre de santé se rend sur le lieu de résidence de la personne affectée pour lui prodiguer des soins à l'intérieur de son domicile et assurer son suivi médical selon les procédures mises en place.
D’après la DRS, le traitement à domicile pour les personnes atteintes de Covid-19, à l'exception des cas souffrant de maladies chroniques ou dans un stade avancé, est considéré comme une procédure appropriée pour soulager la pression sur les hôpitaux.
Toutefois, les patients qui présentent des symptômes sévères ou souffrent de maladies chroniques, qui les rendent vulnérables, sont traités dans les hôpitaux. 

Fermeture de cafés et salles de jeux à El Youssoufia

Les autorités locales de la province d’El Youssoufia ont émis des décisions de fermeture de 10 cafés et salles de jeux pour non-respect des mesures préventives visant à enrayer la propagation du Covid-19.
Un communiqué de la province d’El Youssoufia indique que les autorités locales ont émis, du 06 au 13 août, 11 décisions de fermeture de cafés contrevenants.
La même source souligne que le comité de veille provincial a intensifié les tournées de contrôle pour assurer le suivi de l’application des mesures préventives décrétées par les autorités compétentes et inciter les propriétaires des cafés et des salles de jeux au respect strict de ces mesures visant à protéger la santé des citoyens et endiguer la propagation de la pandémie.
Elle rappelle que les autorités locales avaient auparavant adressé des avertissements écrits aux propriétaires des cafés contrevenants avant de procéder à la fermeture de ces locaux pour non-respect des mesures préventives et sanitaires.

Lundi 17 Août 2020

Lu 886 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >