Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le cinéma australien brille de mille feux à Marrakech
 






Un fervent hommage a été rendu, jeudi soir dans la cité ocre, dans le cadre de la 18ème édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM), au cinéma australien, invité d'honneur de cette édition et considéré comme l'un des plus anciens au monde, ayant fourni quelques-uns des plus importants chefs d'œuvre du 7ème art mondial.
Lors de cet hommage exceptionnel, une délégation prestigieuse composée de plus de 22 acteurs, réalisateurs et producteurs des plus célèbres de l'Australie, notamment Gillian Armstrong, Simon Baker, Bruce Beresford, Jan Chapman, Samantha Lang, David Michod, Geoffrey Rush, Fred Schepisi, Jack Thompson et David Wenham, a rejoint la scène pour célébrer ensemble et à merveille la Fête du cinéma australien.

Lors de cette cérémonie, rehaussée par la présence de grosses pointures du cinéma mondial, ainsi que des membres du jury de cette édition du FIFM, l'Etoile d'or du Festival a été décernée au nom du cinéma australien à la réalisatrice et productrice Gillian Armstrong par la présidente du jury Tilda Swinton qui a mis en avant la spécificité et la particularité du cinéma australien qui ne cesse de produire des films extraordinaires très connus et reconnus au niveau mondial. Elle a noté que ce vibrant hommage constitue une opportunité idoine pour découvrir la richesse de cette grande cinématographie et sa contribution pertinente au paysage artistique international.
S'exprimant à cette occasion, Gillian Armstrong a exprimé ses vifs remerciements à S.M le Roi Mohammed VI et à SAR le Prince Moulay Rachid ainsi qu'à la Fondation du Festival pour cette distinction remarquable qui célèbre le cinéma australien, se disant très honorée et très fière de sa présence à Marrakech et de prendre part à cette grand-messe du cinéma mondial. Elle s'est également félicitée de la programmation de pas moins de 25 films australiens entre films d’auteurs, grands classiques et succès populaires dans le cadre de cette 18ème édition, ajoutant que le cinéma est le meilleur moyen pour s'ouvrir sur le monde et découvrir l'un l'autre.
Rappelant les débuts du cinéma australien, Gillian Armstrong a souligné que ce cinéma unique, qui se distingue par sa diversité et reflète l'identité culturelle de l'Australie, connaît aujourd'hui un succès mondial. 
Cet hommage a été aussi marqué par la projection d'extraits des films les plus marquants de l’histoire cinématographique australienne, ainsi que du chef-d'oeuvre "Mad Max" de George Miller.

Le cinéma australien a produit le premier long métrage de fiction de l’histoire. Il compte de nombreuses productions remarquables qui ont fait le tour du monde, à l’image de "Calme blanc", "Muriel", "Ballroom Dancing" et "Animal Kingdom", ainsi que des grands succès du box-office comme "Mad Max" et "Crocodile Dundee".
Les paysages du cinéma australien sont également fortement présents dans les grandes productions. Ce sont des lieux inspirants, avec une âme et une forte présence à l’écran, à l’image du mythique Ayers Rock, les déserts sans fin mais qui regorgent de vie, la jungle exotique et mystérieuse à la fois, entre autres.

Libé
Dimanche 8 Décembre 2019

Lu 1640 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif