Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le Premier secrétaire de l’USFP s’entretient avec une délégation de la Coalition marocaine contre la peine de mort

Driss Lachguar : Nous ne nous engagerons dans aucun projet de Code pénal qui ne stipulerait pas l’annulation de la peine capitale




​Le Premier secrétaire de l’USFP s’entretient avec une délégation de la Coalition marocaine contre la peine de mort
«Notre seuil aujourd’hui pour ce qui est du projet de Code pénal est soit l’annulation de la sanction de la peine de mort et la consolidation des droits et des libertés, soit de ne s’engager dans aucun projet ne stipulant pas cela ».
Cet engagement a été annoncé par le Premier secrétaire de l’USFP lors de l’entrevue accordée, vendredi, à une délégation de la Coalition marocaine contre la peine de mort, présidée par Maître Abderrahim El Jamaï.
Driss Lachguar a estimé que la requête de l’annulation de la peine de mort doit unifier tous les militants des droits de l’Homme. Cette action fait partie intégrante de la bataille de la modernité, de la démocratie, des valeurs et de l’égalité. Le droit à la vie.
Le Premier secrétaire a rappelé que l’on a grand besoin aujourd’hui d’un large front pour l’édification d’un Maroc des droits de l’Homme. Et d’ajouter que l’USFP, avec ses organes et ses deux Groupes parlementaires, soutient la revendication de la Coalition, et met au service de celle-ci tous ses moyens logistiques.
Driss Lachguar a appelé à la nécessité de créer des réseaux associatifs devant renforcer les réseaux œuvrant dans le domaine des droits de l’Homme pour l’annulation de la peine capitale, comme les réseaux des artistes, des poètes, des jeunes, des ouvriers, des femmes, des étudiants…
Pour sa part, Maître Abderrahim El Jamaï a présenté un exposé dans lequel il a mis l’accent sur l’action de la Coalition marocaine contre la peine de mort, saluant par là même les initiatives de soutien de l’USFP et ses organes de presse.
Il a présenté un mémorandum sur « les forces politiques vives marocaines unies avec nous en vue d’annuler la peine de mort en application des dispositions de la Constitution  et du droit à la vie pour un Code pénal marocain humaniste, une position diplomatique et politique remarquée digne du Maroc sur le plan régional ».
Pour sa part, Nezha Skali a souligné, lors de son intervention, la nécessité d'intensifier les efforts pour abolir complètement la peine de mort de la législation marocaine.
La délégation de la coalition comprenait Maître Ahdaf Mohamed, coordonnateur du réseau des avocats, Mustapha Laraki, coordonnateur du réseau des journalistes, Hakima Ohajou, membre du Bureau, Nezha Skali,  coordonnatrice du réseau des parlementaires, en plus de la parlementaire Hayat Boufrachen.
Le Premier secrétaire a, par ailleurs, souligné que l’USFP s’est impliquée activement dans la revendication du droit à la vie, à travers une proposition pour son groupe parlementaire et le travail collectif avec toutes les forces de soutien. Il a également rappelé la position du parti concernant l’actuel projet de Code pénal et qui appelle à une révision radicale  de ce projet, tout en y incluant l’abolition définitive de la peine de mort.  A la fin de la réunion, le Premier secrétaire a tenu à aviser les membres de la coalition qu’il informerait la direction du parti du contenu de la réunion et du mémorandum qui lui a été présenté. Cela devra être suivi de séances de travail pour l’opérationnalisation des efforts destinés à garantir le droit à la vie. 
Il est enfin à souligner que  le membre du Bureau politique Fatiha Sedass a pris part à cette rencontre.

H.T
Vendredi 24 Juillet 2020

Lu 2028 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif