Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​La SFI, l’IFU et Proparco investissent dans la santé en Egypte et au Maroc

108,5 millions de dollars seront consacrés à Humania North Africa, une plateforme d’hôpitaux privés




​La SFI, l’IFU et Proparco investissent dans la santé en Egypte et au Maroc
La SFI, membre du groupe de la Banque mondiale, l’IFU, le Fonds d’investissement danois pour les pays en développement, et Proparco, filiale pour le secteur privé du groupe de l’Agence française de développement (AFD), apportent un investissement en capital d’un montant de 108,5 millions de dollars à Humania North Africa (Humania), une plateforme d’hôpitaux privés, contribuant à l’amélioration des soins médicaux en Egypte et au Maroc.
L’enveloppe d’investissement comprend une contribution de 45 millions de dollars pour la SFI et 63,5 millions de dollars mobilisés auprès de l’IFU à hauteur de 43,5 millions de dollars pour le compte du Fonds d’investissement danois SDG, et 20 millions de dollars pour PROPARCO.
Le soutien financier aidera Humania à développer un réseau d’hôpitaux tertiaires de haute qualité en Egypte et au Maroc. Ce projet intervient alors que la pandémie de Covid-19 met sous pression les services de santé au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Pour l’IFC, il s’agit du deuxième partenariat avec Humania au cours de cet exercice financier
En décembre 2019, l’IFC a permis la mise en place d’un financement islamique novateur d’un montant de 125 millions de dollars en faveur de la société Humania, qui fait partie du groupe de santé saoudien Bait Al Batterjee (BAB). Grâce à ces deux partenariats, Humania North Africa deviendra une plateforme de soins de santé investissant plus de 360 millions de dollars dans la région.
“Notre partenariat avec la SFI, l’IFU et Proparco nous aidera à réaliser d’importants investissements à un moment où la demande de soins de santé de qualité ne cesse d’augmenter”, a déclaré Sobhi Abdul Jalil Batterjee, président d’Humania & BAB. “Il nous permettra de fournir des soins de santé abordables et de qualité, y compris des services spécialisés, alors que l’Egypte et le Maroc sont confrontés au Covid-19”.  
“Notre partenariat contribuera à redéfinir la contribution du secteur privé aux soins de santé dans ces pays en construisant et en exploitant des hôpitaux conformément aux meilleures pratiques mondiales”, a ajouté Makarem Batterjee, vice-président d’Humania & BAB.
Dans un premier temps, Humania prévoit la construction d’un nouvel hôpital à Alexandrie et une clinique en complément du Saudi German Hospital du Caire, en Egypte. Le projet comprendra également un nouvel hôpital multi-spécialité de haute qualité dans la nouvelle ville écologique de Zenata, au Maroc, nouvelle ville soutenue et financée par l’AFD. Ensemble, les deux hôpitaux disposeront de près de 600 lits d’hospitalisation et de 240 cliniques de consultation externe. Le groupe Humania opère déjà le Saudi German Hospital du Cairo avec une capacité de 200 lits. Il est d’ores et déjà leader sur le marché égyptien.
“Nous sommes très heureux de continuer de soutenir Humania, notre partenaire et client de longue date dans le secteur de la santé”, a déclaré Sergio Pimenta, vice-président de la SFI pour le Moyen-Orient et l’Afrique. “L’accord d’aujourd’hui témoigne de la force de notre partenariat avec l’IFU et Proparco. Ce projet est un bon exemple de la manière dont le secteur privé peut être mis à contribution pour élargir l’accès aux soins médicaux, renforcer le capital humain, améliorer l’inclusion sociale et stimuler l’innovation dans les systèmes de santé de l’Egypte et du Maroc”. 
Le développement d’Humania est considéré comme essentiel dans ces deux pays où il y a une pénurie de médecins et de lits d’hôpitaux. Le secteur de la santé égyptien a besoin de 60 milliards de dollars d’investissements d’ici 2050 pour répondre à la demande croissante de services médicaux, tandis que le Maroc doit améliorer la prestation des soins de santé, en particulier pour les femmes et les enfants.
Lars Krogsgaard, directeur des investissements de l’IFU, a déclaré : “Nous sommes très heureux qu’en investissant dans Humania, nous puissions contribuer à accroître les capacités et à introduire un service de grande qualité dans le secteur des soins de santé en besoin en Egypte et au Maroc. Nous sommes convaincus que cet investissement profitera aux patients et qu’il constituera un élément important de l’ambition de ces pays d’assurer une couverture universelle des soins de santé”.
Khimdjee Djalal, directeur général adjoint de Proparco, a déclaré: “Chez Proparco, nous sommes très heureux de contribuer, sous l’impulsion de la famille Batterjee et en partenariat avec la SFI et l’IFU, au développement du secteur de la santé en Afrique du Nord à travers Humania North Africa. Nous avons pleinement confiance dans l’expérience d’Humania North Africa pour aider à combler le déficit structurel des soins de santé de la région et fournir des services de qualité afin d’améliorer la qualité de vie de la population. Cette transaction revêt une importance particulière pour Proparco, car la région est actuellement confrontée à la crise de Covid-19 qui met en évidence le besoin crucial de développer des systèmes de santé de qualité et résistants dans des pays comme le Maroc et l’Egypte”.
Le projet contribue à l’objectif de la SFI d’étendre le rôle des prestataires médicaux privés dans la région MENA, où les hôpitaux publics ont du mal à suivre la demande croissante des services médicaux. La SFI a investi et mobilisé plus de 286 millions de dollars au cours de l’exercice fiscal 2020 pour soutenir les soins de santé dans la région.
Cet investissement répond également aux nouveaux défis médicaux et sociaux en lien avec la récente crise sanitaire mondiale, ainsi qu’aux objectifs de Proparco de soutenir la construction et la modernisation d’hôpitaux et de cliniques privées, afin de garantir une amélioration durable des soins de santé. Proparco a investi dans plus de 1.355 lits supplémentaires dans les hôpitaux en renforçant la complémentarité des partenariats public-privé pour des services de qualité.

Mardi 7 Juillet 2020

Lu 946 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.