Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne

116 ressortissants marocains bloqués en Inde, aux Maldives, au Sri Lanka et au Népal




​L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne
L'ambassade du Maroc en Inde est pleinement mobilisée pour apporter assistance aux ressortissants marocains bloqués en Inde, aux Maldives, au Népal et au Sri Lanka, en leur fournissant services gratuits et soutien médical, a affirmé samedi l'ambassadeur du Maroc à New Delhi, Mohamed Malki.
Dans le cadre de cette mobilisation, qui s'inscrit en droite ligne de la haute sollicitude dont S.M le Roi Mohammed VI ne cesse d’entourer la communauté marocaine résidant à l’étranger, la cellule de veille mise en place par l'ambassade depuis le début de la crise du Covid-19 œuvre sans cesse à soutenir les ressortissants marocains bloqués dans lesdits pays en raison de la suspension des liaisons aériennes et à apporter l’aide indispensable à celles et à ceux en situation précaire.
Cette assistance porte notamment sur la prise en charge des frais d’hébergement, de nourriture et de soins médicaux au profit des citoyens en difficulté financière, dont des étudiants, des Marocains en arrêt de travail en sus d’un groupe de fonctionnaires venus en Inde dans le cadre d'un programme de formation.
L’ambassade du Maroc demeure en contact régulier avec les Marocains bloqués en Inde, au Sri Lanka, au Népal et aux Maldives via une cellule de crise et de veille, chargée d’assurer le suivi quotidien de la situation des Marocains cas par cas, a assuré le diplomate marocain.
L'ambassade avait dès le début de la crise sanitaire mis à la disposition des membres de la communauté marocaine des numéros de téléphone en vue de répondre à leurs besoins et leur apporter son soutien en cas de nécessité.
Dans ce sens, plusieurs Marocains bloqués à cause de la crise sanitaire du Covid-19 ont tenu à saluer le soutien fourni et le contact permanent assuré par l’ambassade du Maroc à New Delhi.
Abdelhafid Bachiri, professeur universitaire bloqué au Sri Lanka depuis maintenant plus de deux mois, a indiqué dans une déclaration à la MAP que le soutien de l’ambassade du Maroc lui a permis de surmonter les conditions difficiles d’éloignement.
Bien que le confinement soit levé depuis le 11 mai au Sri Lanka, toutefois les restrictions imposées aux vols internationaux demeurent en vigueur, a-t-il dit, formant le vœu que la reprise des liaisons aériennes aura lieu dans les plus brefs délais afin de pouvoir rejoindre la mère-patrie.
Il en est de même pour Khalid El Aissaoui, un cadre au ministère de l'Energie, des Mines et de l'Environnement, qui s’est retrouvé coincé à Hyderabad en Inde.
Venu en Inde dans le cadre d’un programme de formation bilatérale, il a exprimé sa gratitude pour le soutien continu et précieux de l’ambassade du Maroc qui l’a aidé en termes d’hébergement et de nourriture.
Un total de 116 ressortissants marocains sont bloqués en Inde, aux Maldives, au Sri Lanka et au Népal en raison de la suspension des vols internationaux, selon des chiffres de l’ambassade du Maroc à New Delhi. 

Lundi 25 Mai 2020

Lu 414 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 Haro sur l’hydrochloroquine