Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Investissements engagés




​Investissements engagés
300 hommes d’affaires, une soixantaine de projets, un investissement de 4,2 milliards de DH et 10.000 emplois directs créés : le voyage saharien du patronat marocain est un vrai succès. A Laâyoune, plusieurs dizaines d’investisseurs ont tenu forum. Et grâce en soit rendue à la CGEM qui est à l’origine de cet événement dédié à l’investissement dans les provinces du Sud. 
Les hommes d’affaires n’ont pas fait le déplacement pour rien. Dans ce « doing business », des projets concrets ont été scellés. Ils  concernent des secteurs divers comme  l’agro-industrie, le transport, le commerce et la distribution, l’industrie, le BTP, la pêche, la santé, le tourisme, les services ou encore l’immobilier. Et les projets d’investissement seront déployés à travers les trois régions sahariennes que sont Laâyoune- Boujdour-Sakia El Hamra, Oued Eddahab-Lagouira et Guelmim-Smara.
Cette initiative du patronat à l’assaut de l’investissement dans le Maroc saharien n’est pas anodine. Loin s’en faut. C’est d’abord le fruit d’un partenariat entre le ministère de l’Intérieur et la CGEM. Plus que jamais, il faut multiplier de tels partenariats public-privé. Le développement d’une région passe par un «business plan». L’on comprend alors pourquoi les walis, nés d’un certain concept de l’autorité, sont aussi et surtout des «développeurs».
Mais il n’y a pas que cela. Les projets d’investissement lancés par le secteur privé via la CGEM et en partenariat avec le département aux destinées duquel préside le tandem Hassad-Cherki Draiss, sont une manière forte de porter sur le terrain les recommandations du Conseil économique, social et environnemental relatives à un nouveau modèle de développement économique des provinces du Sud. Un tel développement passe par la création de richesses et l’intégration économique des trois régions du Maroc saharien. 
Dans cette quête de développement durable,  harmonieux et créateur d’emplois, les investisseurs savent qu’il y a une place à prendre. Samedi dernier à Laâyoune, ils l’ont montré de belle manière. C'est-à-dire résolument engagée et  citoyenne . 

Libération
Mardi 31 Mars 2015

Lu 1461 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs