Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Installation à Lima du groupe d'amitié parlementaire Pérou-Maroc

Renforcer le rapprochement et l’échange d’informations et d’expériences




​Installation à Lima du groupe d'amitié parlementaire Pérou-Maroc
Un groupe d’amitié parlementaire Pérou-Maroc, où sont représentées différentes tendances politiques, a été installé au siège du Congrès péruvien. 
Le groupe d’amitié, présidé par Martha Gladiz Chávez Cossío, tête de liste du parti "Force Populaire" et ex-présidente du Parlement péruvien, compte parmi ses membres Manuel Merino de Lama, actuel président du pouvoir législatif.
La création de ce groupe vise à renforcer le rapprochement entre les deux pays et l’échange d’informations et d’expériences en matière parlementaire, ainsi qu'à promouvoir le dialogue, la coopération et la concertation sur des sujets d’intérêt commun, a indiqué un communiqué de l’ambassade du Maroc au Pérou.
Outre Martha Gladiz Chávez Cossío et Manuel Merino de Lama (parti Union pour le Pérou), le nouveau groupe d’amitié parlementaire Pérou-Maroc comprend Mártires Lizana Santos (parti Force Populaire, vice-président), Ruben Pantoja Calvo (Union pour le Pérou, membre) et Maria Luisa Silupú (Force Populaire, secrétaire), selon la même source.
A cet effet, l’ambassade du Royaume du Maroc au Pérou s’est félicitée de cette initiative qui vient conforter le dynamisme positif des relations bilatérales, mettant en exergue le rôle que ce nouveau groupe d’amitié parlementaire peut jouer dans la promotion de la coopération multidimensionnelle et la consolidation des liens d’amitié entre les deux pays, notamment par le lancement d'initiatives et d'activités parlementaires conjointes.
L’installation de ce groupe dans ce contexte mondial marqué par les ravages causés par la pandémie de Covid-19 encouragera davantage la création d'un cadre propice à la coopération interparlementaire, ainsi que d'une plateforme qui offrira l'opportunité de favoriser un échange fructueux et de partager les expertises et les expériences dans les différents domaines, notamment celui de la santé, de l’économie et de l’éducation, a souligné le communiqué.  

Vendredi 3 Juillet 2020

Lu 657 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif