Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Hémorragie dans les rangs du Polisario

Retour à la mère patrie de hauts cadres du mouvement séparatiste




​Hémorragie dans les rangs du Polisario
Il y a quelques jours, des informations faisaient état du retour à la mère patrie d’un haut cadre du Polisario. Si ces informations sont concordantes pour dire que ce cadre appartient à la tribu R’Guibat Labaihatt, elles divergent sur le poste qu’il occupait au sein de l’organisation séparatiste. Selon certaines, Aba Ould Ahmed Mahmoud, c’est son nom,  occupait le poste de président du prétendu tribunal militaire du Front et serait entré au Royaume via le poste frontalier de Guergarate. Pour d’autres, Ould Ahmed Mahmoud était chef de service au sein du prétendu tribunal. 
A peine le retour de Ould Ahmed Mahmoud qui n’a d’ailleurs pas connu de tapage, est-il annoncé que le ralliement d’un autre membre de cette tribu, Labaihatt numériquement la lus importante au Sahara, est divulgué. Il s’agit, cette fois d’un chef militaire qui aurait été le principal artisan des dernières manœuvres effectuées par les miliciens du Polisario, en avril dernier, quelques jours avant la publication du dernier rapport du Conseil de sécurité de l’ONU sur le Sahara pour tenter d’influer sur ce rapport. 
Il s’agit de Bah Dih Cheikh Mohamed qui avait occupé le poste de pseudo-ministre de la Justice dans la république fictive. Il a profité d’une mission en Mauritanie pour rallier le Royaume à partir du poste frontière Gargarate. Comme son prédécesseur, le ralliement de Bah Dih, s’est effectué, sans tapage. Selon les autorités, l’intéressé  souhaitait que ce retour au pays se passe sans publicité.  Contrairement au ralliement de leur cousin, Moustafa Sidi Mauloud qui était entouré d’une grande campagne médiatique, on dirait qu’il y a une volonté de passer sous silence le retour de ces deux Labaihatt qui ont rejoint les leurs à Smara.  Dans cette ville, les éléments de la DGSN ont arrêté un activiste du Polisario, Salaheddine Bassir, qui  en est originaire et faisant depuis juin 2013 l’objet d’un avis de recherche pour « attroupement armé, violence préméditée sur la force publique, actes de sabotage et destruction d’installations d’utilité publique », indique un communiqué des services d’Abdellatif Hammouchi.
Après avoir commis son forfait, Bassir, par l’entremise de membres de sa famille, aurait réussi à regagner les camps de Tindouf  où il aurait subi un entraînement militaire avant de rentrer à Smara avec un passeport algérien. Par le passé, il avait travaillé pour le compte des médias du Polisario.
Son opération de retour au Sahara marocain a été soigneusement préparée. Certain d’être interpellé pour les crimes qu’il avait commis avant de regagner les camps, il avait fait circuler  une vidéo dans laquelle il faisait appel aux associations internationales des droits de l’Homme leur demandant de  se mobiliser en sa faveur au cas où il serait arrêté par les forces de l’ordre marocaines. 

Ahmadou El-Katab
Mardi 16 Juin 2015

Lu 1352 fois


1.Posté par SOLTANE de lille le 15/06/2015 21:42 (depuis mobile)
Je suis pour un maghrébe san frontière ou tous les musulman vive ensemble libre d''''allez et venir comme des homme libre sens homme de lois qui nous montre ce chemin de aîné et de replie en sois nous somme tous musulman

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés