Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Former et accompagner des étudiants dans leurs initiatives citoyennes et solidaires




​Former et accompagner des étudiants dans leurs initiatives citoyennes et solidaires
Rabat a abrité le week-end dernier une formation organisée par le Réseau Carrefour associatif.
En effet, c’est un dispositif composé de 10 associations réparties sur le territoire national en partenariat avec Etudiants & développement qui est un réseau de 1200 associations étudiantes françaises de solidarité internationale. Ils œuvrent ensemble avec le concours d’Unicef Maroc ainsi que l’Agence française de développement et la Région de l’Île de France pour promouvoir la citoyenneté et la bonne gouvernance, en encadrant les collectifs estudiantins marocains (constitués en club, associations…) dans le cadre d’un projet d’accompagnement intitulé «Programme étudiants et citoyens».
La formation avait pour but d’entraîner les intéressés à constituer les business plan et pièces maîtresses de leurs projets, en plus d’ateliers aménagés pour préparer l’entretien de demande de sponsoring, en invitant les participants à se concentrer sur les questions opérationnelles, de financement et de technique pour défendre leurs projets tout en restant fidèles aux valeurs fondamentales.
Les personnes ayant profité de cet exercice témoignent de manière positive sur l’expérience : elles expriment l’aide que l’activité leur a apporté, vu qu’elles sont parvenues à justement comprendre les enjeux stratégiques des différents acteurs prenant part au projet, et à défendre leurs convictions en toute indépendance.  
Le Réseau Carrefour associatif est porteur de projets ambitieux et continue de mener des actions en vue d’une structuration plus importante autour de ces axes : former et accompagner des collectifs étudiants dans leurs initiatives citoyennes et solidaires, contribuer à la mise en réseau et à l’ouverture des collectifs étudiants marocains travaillant sur des dynamiques citoyennes et encourager, sensibiliser et valoriser l’engagement associatif étudiant dans le cadre de la responsabilité sociale de l’Université, entre autres.
Ces actions se joignent à des dynamiques qui veulent s’inscrire dans la durée et assurer la connexion nécessaire avec les autres dynamiques associatives, particulièrement celles impliquant les coopérations entre les acteurs de la société civile, les pouvoirs publics et les collectivités territoriales des deux pays, au bénéfice de la jeunesse marocaine impliquée dans le cadre des réformes engagées par le Royaume. 

Amina Aboulasse (Stagiaire)
Jeudi 30 Avril 2015

Lu 297 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés