Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Edition virtuelle des “Ramadaniyat Ain Chock”




​Edition virtuelle des “Ramadaniyat Ain Chock”
Les activités de la sixième édition des “Ramadaniyat Ain Chock” (Casablanca) ont débuté, lundi soir, par une exposition collective sur Internet, devenu le refuge de tous les événements artistiques et culturels en raison de la pandémie du nouveau coronavirus. L’exposition a mis à contribution un nombre de peintres et de calligraphes marocains, en partenariat avec l’association “L’art pour tous”, en vue de répandre les expression picturales et la culture de l’esthétisme. Tenue sous le signe “Je travaille à la maison pour me protéger et protéger mes voisins”, à l’initiative de l’arrondissement d’Ain Chock, cette manifestation, qui se poursuit jusqu’au 22 mai, comporte une série d’activités artistiques virtuelles se rapportant, notamment, à l’art plastique, à la musique, à la calligraphie, à la poésie et au roman. Le programme prévoit, en outre, des conférences traitant de thématiques religieuses et scientifiques, ainsi que des ateliers sur le théâtre et le cinéma.
En dépit des conditions difficiles engendrées par la crise sanitaire, les organisateurs ont jugé opportun de tenir cette édition même en mode virtuel afin d’accompagner le citoyen en cette période de confinement, particulièrement pendant les veillées du mois sacré de Ramadan.
Ce projet culturel alternatif a été pensé pour permettre à un public pluriel de profiter, même à distance, de contenus culturels diversifiés et de débats académiques sur des sujets intéressant un large audimat, ont encore expliqué les organisateurs.
Depuis la déclaration de l’état urgence sanitaire au Maroc, le 20 mars dernier, les activités individuelles et collectives ont été suspendues et plusieurs institutions, centres, espaces publics et privés ont été fermés afin de limiter la propagation de la pandémie.

bouillon de culture

Jerry Stiller 

Le comédien américain Jerry Stiller, connu notamment pour la série “Seinfeld”, est décédé de mort naturelle à l’âge de 92 ans, a annoncé lundi son fils, l’acteur Ben Stiller. Jerry Stiller et sa femme Anne Meara ont joué sur scène à Broadway et à la télévision dans les années 1960, écrivant et jouant des sketches comiques.
Jerry Stiller est surtout connu aux Etats-Unis pour son rôle dans la série télévisée humoristique “Seinfeld”, où il incarnait Frank, le père irascible de George Costanza, rôle qui lui a valu une nomination aux Emmy Awards en 1997. Il a joué dans la sitcom “The King of Queens” et est apparu aux côtés de son fils Ben dans les films “Zoolander”.”Je suis triste d’annoncer que mon père, Jerry Stiller, est décédé de causes naturelles”, a déclaré Ben Stiller dans un tweet. “Il était un très bon arrière-père et grand-père, et le mari le plus dévoué d’Anne depuis environ 62 ans”. “Il nous manquera beaucoup. Je t’aime papa”, a-t-il ajouté. 

Jeudi 14 Mai 2020

Lu 1006 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif