Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Daniel Salaverry : Les relations entre Rabat et Lima évoluent de manière constante

Pour le président du Congrès péruvien, le Maroc constitue une importante passerelle vers l'Afrique





Le président du Congrès péruvien, Daniel Salaverry, a indiqué que son pays et le Maroc sont liés par des relations de plus d’un demi-siècle qui ont pu se développer de manière constante pour englober tous les domaines.
«Le Pérou a érigé des relations diplomatiques avec le Maroc depuis plus de cinquante ans et ces liens n’ont cessé de se développer encore et encore avec l’échange de visites entre les délégations des deux pays”, a-t-il indiqué, lors d’un événement organisé, vendredi au siège du Congrès péruvien, en présence de l’ambassadeur du Royaume à Lima, Youssef Balla.
Lors de cette rencontre, qui s’est déroulée en présence de parlementaires et de membres du corps diplomatique accrédités à Lima, le président du Congrès a relevé que les relations entre les deux pays se sont renforcées davantage dans divers domaines notamment, économique, scientifique et technique, soulignant que le Maroc constitue pour le Pérou une importante passerelle vers l'Afrique.
Dans une intervention en l’occasion, Youssef Balla a salué les liens de forte amitié entre Rabat et Lima que le Congrès s'emploie à renforcer en vue de réaliser plus de rapprochement entre les peuples marocain et péruvien, en louant la qualité des relations entre les institutions législatives des deux pays.
A cet égard, le diplomate marocain a fait état d'une augmentation de la fréquence des échanges de visites entre les délégations parlementaires des deux pays et le renforcement des mécanismes de consultation sur les divers défis multilatéraux, notamment ceux liés au développement durable, la migration, la sécurité internationale et à la lutte contre le changement climatique.
De son côté, le président du Groupe d'amitié parlementaire Pérou-Maroc, Rolando Reategui Flores, a qualifié de bonnes à tous les niveaux, les relations entre les deux pays, en relevant qu’elles sont constamment renforcées.
Cette cérémonie s'inscrit dans le cadre du renforcement des liens d'amitié et de coopération avec le Royaume dans divers domaines, a-t-il poursuivi, en soulignant que le Maroc constitue pour le Pérou une importante passerelle vers l'Afrique en raison de ses liens économiques étroits avec le continent.
«Nous avons besoin du marché marocain et nous continuerons sur cette voie», a déclaré Rolando Reategui Flores.
Dans ce contexte, le congressiste a mis en relief l'énorme potentiel du Maroc dans les domaines de l'économie et des affaires, soulignant que ces opportunités d'investissement sont renforcées par la stabilité politique dont jouit le Royaume et des réformes initiées sous la conduite de S.M le Roi Mohammed VI à différents niveaux.

Lundi 21 Janvier 2019

Lu 449 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com