Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Corriger l'image de l'infirmier dans l'imaginaire du citoyen




​Corriger l'image de l'infirmier dans l'imaginaire du citoyen
Pour célébrer la Journée internationale de l'infirmière, qui coïncide avec le 12 mai de chaque année, de jeunes blouses blanches d'Essaouira ont choisi d'abandonner les murs froids de leurs lieux de travail et d'investir la rue pour aller à la rencontre des citoyens et établir avec eux des ponts de communication et de compréhension.
C'était à l'occasion d'une journée de sensibilisation initiée, dimanche, sur la corniche de la ville, par l'Association des infirmiers d'Essaouira (AIE), avec au programme des examens médicaux, dont des tests VIH et de glycémie et des conseils en matière de santé, en plus d'expositions, des jeux, des animations musicales et théâtrales et des ateliers au profit des enfants.
Mais la clé de voûte de cette "fête de l'infirmier", telle que baptisée par les organisateurs, reste la communication: armés de leur sourire, les infirmiers participant à cette campagne pas comme les autres, ont pris l'initiative d'aborder les gens, venus nombreux à la plage en cette agréable journée, de leur expliquer leur démarche et de les inciter à se soumettre aux tests proposés pour leur propre bien.
"Ma mission aujourd'hui est de contacter les gens, les inciter à faire les tests de sida et de diabète et les inviter à laisser un mot dans le livre d'or pour nous dire ce qu'ils attendent de nous en tant que futurs infirmiers", a indiqué à la MAP Ataa Nassir, une étudiante à l'Institut supérieur des professions infirmières et des techniques de santé à Essaouira, qui participe à cette campagne.
Pour Mohamed Arif, président de l'AIE, il s'agit d'une manière de célébrer autrement la Journée internationale de l'infirmière et d'établir une sorte d'interactivité avec le grand public. "D'habitude, on célèbre cette journée en interne, entre quatre murs, à travers des activités limitées. Mais cette année, nous avons décidé de nous ouvrir sur la société et d'investir les lieux les plus fréquentés, avec comme cible principale les jeunes", a-t-il affirmé. Corriger l'image de l'infirmier dans l'imaginaire du citoyen figure également parmi les objectifs de cette opération de communication, selon lui. 
Cette journée de sensibilisation marque l'inauguration d'une semaine dédiée à la célébration de la 3ème Journée internationale de l'infirmière, du 10 au 16 mai, avec au menu une campagne de don du sang sous le signe "Les infirmiers donnent leur sang en célébrant leur Journée internationale" et des colloques destinés notamment aux étudiants et ayant pour thèmes "Infirmière: histoire et perspective d'une profession", "Image de marque de la profession infirmière: Réalités et perspectives", "Bienfaits de la lecture sur la santé des jeunes" et "Infirmier-citoyen: une synergie efficace pour un système de santé efficient".
Une cérémonie en hommage au personnel infirmier, la réalisation de fresques murales et l'aménagement environnemental d'un centre de santé urbain, un match de mini-foot entre une équipe d'infirmiers et une équipe de la société civile et une visite de solidarité et animation en faveur des patients du service psychiatrique, sont également prévus à cette occasion.

Mercredi 13 Mai 2015

Lu 1731 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés