Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Cérémonie commémorative du cinquantenaire de la création de l'OCI


S.M le Roi appelle à l'adoption d'une feuille de route pour améliorer la qualité de vie dans les pays musulmans



Sa Majesté le Roi Mohammed VI a appelé, jeudi, à l'adoption d’une feuille de route nouvelle pour mettre à profit les ressources humaines et les richesses naturelles des pays musulmans afin de favoriser une amélioration significative de la qualité de vie dans les pays membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).
"Ce défi implique une redéfinition des modèles de développement en vigueur, selon un schéma qui intègre les postulats spécifiques de l’ordre économique mondial, qui tire parti des expériences réussies, axées principalement sur le développement et la mise à niveau de l'élément humain", a affirmé le Souverain dans un message adressé aux participants à la cérémonie commémorative du cinquantenaire de la création de l'OCI organisée à Rabat.
Le but ultime, a expliqué le Souverain, est d'atteindre l'essor souhaité et de poser les jalons d'un renouveau civilisationnel à vocation économique, sociale et environnementale.
Sa Majesté n'a pas manqué de saluer toute initiative visant à développer les groupements économiques dans la perspective de la création d'une zone de libre-échange à l'intérieur de l'espace islamique, "épine dorsale d'un développement durable intégré, centré sur le facteur humain".
Le Souverain a indiqué, par ailleurs, que le 50ème anniversaire de la création de l’OCI intervient dans une conjoncture internationale critique et éminemment complexe, dominée par les crises qui ont éclaté dans certains Etats membres de l'Organisation.
Avec de fortes répercussions au niveau régional, cette situation a donné lieu à une aggravation des divisions, à l’exacerbation d’un sectarisme odieux, à la poussée de l’extrémisme et du terrorisme, a souligné S.M le Roi, qui a saisi l’occasion de cet anniversaire pour insister sur l'urgence de s'attaquer aux causes et aux facteurs qui ont induit cet état de fait, annonciateur de nombreux périls.
Cette situation exige l'adoption de mécanismes à même de prémunir l’OCI contre les risques de fragmentation et de division, a tenu à préciser le Souverain qui a également mis l'accent sur l'impératif de "contrer les tentatives de certaines parties qui exploitent cette situation de crise pour attiser le sentiment séparatiste ou pour redessiner la carte du monde islamique, en faisant fi des évidences historiques et des réalités identitaires, en influant sur le destin des nations, en menaçant la sécurité et la stabilité internationales".
Pour dépasser cette conjoncture sensible, Sa Majesté le Roi a mis l’accent sur la nécessité d’établir un diagnostic précis et objectif de la situation dans le monde islamique, qui devrait être évaluée, de manière approfondie et impartiale.
 «A cette fin, des stratégies et des programmes de développement appropriés, en parfaite adéquation avec les spécificités nationales, doivent être élaborés et mis en œuvre, selon l’idéal de solidarité et de coopération qui constitue l’esprit de la Charte de l'Organisation», a relevé le Souverain.
SM le Roi a préconisé, dans ce cadre, l'intensification de la coopération Sud-Sud dans la perspective d'augmenter les capacités productives des pays musulmans et de rendre leurs économies plus résilientes, exhortant les Etats membres à participer activement à la prise de décision politique et économique, à l’échelle internationale, pour mieux défendre les intérêts de la région islamique.
Sa Majesté le Roi a lancé également un appel pressant à une lecture proactive de l'avenir permettant d’élaborer les stratégies et les plans les mieux adaptés aux générations futures, de manière à relever les grands défis à venir.
Concernant la question palestinienne, le Souverain, Président du Comité Al-Qods, a réitéré l'engagement constant du Maroc à défendre Al-Qods Acharif et la Palestine, faisant part de son intime conviction que la paix au Moyen-Orient passe nécessairement par l'établissement d'un Etat palestinien indépendant, défini selon les frontières de 1967 et dont la capitale est la partie orientale d'Al-Qods.
SM le Roi a exhorté, dans ce contexte, la communauté internationale "à une implication responsable pour l'élaboration d'une nouvelle feuille de route permettant de mettre en œuvre les résolutions de la légalité internationale et les accords de paix conclus jusqu'ici, de trouver ainsi des solutions pratiques à la situation de crise au Moyen-Orient".
SM le Roi a mis l’accent, par ailleurs, sur les projets concrets supervisés par l'agence Beit Mal Al-Qods Acharif, pour appuyer la résistance des Maqdissis face aux politiques systématiques de judaïsation, visant à altérer le statut juridique, historique et démographique de la Ville Sainte.
"Nous soutenons également ces populations en leur apportant l'aide indispensable pour répondre à leurs besoins prioritaires sans cesse renouvelés", a souligné le Souverain.
 
 
 

Libé
Jeudi 12 Décembre 2019

Lu 1192 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif













Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com