Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Ce qui a gâché la vie de Jennifer Garner pendant dix ans




De 2004 à 2015, Ben Affleck et Jennifer Garner ont formé l’un des couples les plus solides et enviés d’Hollywood. Ils ont eu trois enfants: Violet, Seraphina et Samuel. Mais il y a trois ans, les deux stars ont annoncé la fin de leur mariage après des rumeurs sur la liaison de Ben Affleck avec la nounou de la famille. Aujourd’hui, l’acteur de 45 ans a refait sa vie avec la productrice Lindsay Shookus, mais il vit toujours dans la même (immense) propriété qu’il a achetée avec son ex.
Dans un entretien avec la chaîne CBS, Jennifer, 46 ans, a évoqué les mauvais côtés de sa célébrité, qui est arrivée, du jour au lendemain, grâce à la série “Alias”. L’actrice confie: “C’est perturbant d’être reconnue dans la rue, perturbant et choquant.” Longtemps harcelée par les paparazzis, elle se souvient: “Pendant au moins dix ans, il y avait toujours cinq ou six voitures minimum garées devant ma maison, 15-20 durant les week-ends. Tout le temps. Quand j’y repense, je ressens encore ce stress. Et rien que d’en parler, ça me donne envie de pleurer.”
“Quand on scrute comme ça votre vie privée, vous ressentez une certaine pression, il faut que quelque chose arrive, que vous vous dépêchiez”, a-t-elle ajouté. “Vous avez la pression pour vous marier. Parce que vous vous dites que ça va mettre fin aux rumeurs du genre ‘Est-ce qu’ils sont fiancés ou pas?’ Et c’est vrai dans l’autre sens, quand la presse people décide qu’il y a des problèmes dans votre couple, ça peut créer des problèmes.” 
Aujourd’hui, Jennifer vit sa vie sans se soucier des paparazzis. “Je ne regarde pas ces photos. J’ai pris une décision sérieuse: personne ne devrait voir des photos de soi prises comme ça. Le matin, vous pouvez choisir entre préparer un petit-déjeuner pour vos enfants ou vous préparer pour les photos des paparazzis, je sais ce que j’ai choisi”.

Libé
Jeudi 19 Juillet 2018

Lu 184 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif