Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Cascade de commandes pour Boeing au deuxième jour du Salon du Bourget

Airbus annonce le lancement du successeur de son hélicoptère Super Puma




​Cascade de commandes pour Boeing au deuxième jour du Salon du Bourget
Le groupe américain Boeing a dominé la deuxième journée du salon du Bourget mardi avec une cascade de commandes pour son avion vedette, le moyen-courrier 737, tandis qu'Airbus a annoncé le lancement du successeur de son hélicoptère Super Puma.
Dès le début de la matinée, Boeing, qui avait été distancé la veille par son rival européen, a fait mieux que rattraper son retard en officialisant une commande ferme de 100 appareils de nouvelle génération 737 MAX-8 par le loueur néerlandais AerCap, au prix catalogue de 10,7 milliards de dollars.
Il a poursuivi sur sa lancée avec 10 commandes fermes pour le 737 MAX en provenance d'un loueur japonais (1,06 milliard) et deux pour le 737 d'actuelle génération, venues de la compagnie indonésienne Sriwijaya Air (200 millions). 
La firme de Seattle a en outre signé des commandes restant toutefois à concrétiser pour pas moins de 130 autres 737 MAX, modèle qui doit être mis en service à partir de 2017: 50 pour Korean Air, dont 20 en option, 30 pour la jeune compagnie chinoise low-cost Ruili, 30 pour un loueur chinois et encore 20 pour Sriwijaya.
Korean, qui a également annoncé son intention d'acquérir deux long-courriers 777-300ER (Extended Range), a cependant aussi fait des heureux potentiels chez Airbus avec des lettres d'intention pour 50 monocouloirs A321neo, dont 20 en option.
Les commandes fermes d'Airbus atteignaient mardi en fin de journée quelque 15,3 milliards de dollars, légèrement moins que Boeing (16,7 milliards). Au total, des contrats pour près de 37 milliards de dollars ont été signés en deux jours.
Mardi, le groupe européen s'est contenté d'une commande ferme de trois A320 du loueur Peach Aviation, pour un peu moins de 300 millions de dollars. Il a en outre signé un protocole d'accord avec le Taïwanais Eva Air pour quatre long-courriers A330-300, à un prix catalogue de plus d'un milliard de dollars
L'événement est venu de sa filiale Airbus Helicopters, qui a dévoilé un nouveau concept d'hélicoptère "lourd", baptisé X6 et successeur désigné du Super Puma.
Les travaux de conception dureront deux ans, avant de finaliser la mise au point du futur appareil, a indiqué le patron d'Airbus Helicopters, Guillaume Faury. 
Le X6 "visera d'abord le marché civil et parapublic", notamment le secteur pétrolier et gazier, ainsi que les opérations de recherche et de sauvetage, et entrera en service à partir de la prochaine décennie, a-t-il ajouté.
Chez les autres constructeurs, ATR a continué d'étoffer la liste de ses nouveaux clients, annonçant des signatures de contrats avec la compagnie philippine Cebu Pacific (16 fermes et 10 options) et la Suédoise Braathens Aviation (cinq fermes, dix options).
En revanche, le Canadien Bombardier, qui présente pour la première fois cette année sa nouvelle gamme CSeries, n'a toujours pas annoncé de nouvelles commandes.
Avant le ballet quotidien des démonstrations de vols en début d'après-midi, le défilé des politiques a battu aussi son plein au sol.

Jeudi 18 Juin 2015

Lu 126 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés