Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Booba accusé de détournement, il réagit depuis sa cellule




​Booba accusé de détournement, il réagit depuis sa cellule
Accusé d’avoir trompé sa compagne Patricia Vinces avec une mineure âgée de 17 ans, Booba a fait couler beaucoup d’encre sur la toile. De son côté, en guise de réponse, le rappeur des Hauts-de-Seine s’est contenté de poster, le mardi 9 juin, sur son compte Instagram un cliché de lui en cellule. En légende, le rappeur rassure ses fans et a également profité pour lancer une pique à son rival, Rohff et remercier Samuel Eto’o. «Un grand merci à Samuel Eto'o qui a payé ma caution de 18 euros! Un grand monsieur... », a-t-il alors écrit. 
Le dimanche 7 juin, Booba était soupçonné d’avoir passé la nuit avec une fan mineure. La nouvelle avait alors fait l’effet d’une bombe. Et pour cause, depuis quelque temps, l’interprète de "Garde la pêche" semblait s’être enfin rangé. En effet, amoureux de sa compagne Patricia Vinces, le rappeur est désormais papa de deux enfants : Luna et Omar. Sur Instagram, Booba, en vrai papa gaga, n’en finit plus de partager des clichés avec ses enfants. Seulement, il semblerait que lors de ses déplacements professionnels, le Duc oublie un temps ses responsabilités familiales.
Installé aux Etats-Unis, celui qui clashait récemment Stéphane Guillon était le week-end dernier de passage en France pour un concert. A cette occasion, Booba a passé la soirée avec une certaine Inès, une fan, en discothèque. Mais pas que… En effet, la jeune femme âgée d’à peine 17 ans aurait par la suite suivi le rappeur dans sa chambre d’hôtel, comme en témoignent les clichés qu’elle a partagés sur Snapchat.  Ainsi, la jeune femme ne laisse aucune place au doute en postant le corps tatoué du rappeur allongé dans le lit. Plus encore, Inès a accompagné ses clichés de légendes on ne peut plus explicites : "Devine où je suis, devine qui se douche", avait-elle écrit avant de répondre elle-même "B2o".

Samedi 13 Juin 2015

Lu 59 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés