Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Arrestation à Tanger de la personne qui a vandalisé la stèle El Youssoufi

Souffrant de maladie mentale, la mise en cause a été placée dans un hôpital psychiatrique




​Arrestation à Tanger de la personne qui a vandalisé la stèle El Youssoufi
 Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger ont interpellé, vendredi soir, une femme en situation de rue et présentant des signes de troubles mentaux, pour son implication présumée dans la vandalisation d’une stèle commémorative de la ville.
La femme, âgée de 48 ans, aurait vandalisé une stèle commémorative, sise rue Abderrahmane El Youssoufi, en la couvrant de boue aux premières heures de dimanche 31 mai, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que les enquêtes, les investigations sur le terrain et les expertises techniques réalisées ont permis d’identifier la suspecte et de la localiser.
La mise en cause a été soumise à une enquête préliminaire, sous la supervision du parquet compétent, avant que l’expertise médicale ne dévoile que l’intéressée souffre d’une maladie mentale, ce qui a nécessité son placement dans un hôpital psychiatrique de Tanger en vue d'un traitement, conclut la DGSN.

Lundi 22 Juin 2020

Lu 612 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.