Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​“La Fabulosa Casablanca”, une histoire de glamour et de nostalgie des Espagnols de Casablanca


Une histoire d’amour impossible entre Málaga et le Maroc





Le documentaire du réalisateur 
espagnol Manuel Horrillo sera présenté 
en avant-première le vendredi 
13 mai à 20h au cinéma Rif, à Casablanca.


L’Institut Cervantès de Casablanca dévoilera en avant-première nationale le documentaire « La Fabulosa Casablanca » de Manuel Horrillo, le vendredi 13 mai à 20h au cinéma Rif.
Après trois années de production, le public marocain découvrira ce long métrage dans le cadre d’un programme organisé en collaboration avec  l’ambassade d’Espagne au Maroc, Institut espagnol Juan Ramón Jiménez, le cinéma Rif et  MLK productions.
Soulignons que le documentaire sera présenté en présence du réalisateur Manuel Horrillo, du producteur José Antonio Hergueta et de Margarita Ortiz, a annoncé l’Institut Cervantès de Casablanca précisant que ce film est soutenu par Canal Sur et la Consejería de cultura de la junta de Andalucía.
Notons aussi que ce documentaire, qui a été projeté en avant-première mondiale le samedi 30 avril dernier dans le cadre de la 19ème édition du Festival de cinéma espagnol de  Malaga, a été aussi soutenu par Audiovisual SGR et l’ICAA (Instituto de la cinematografía y de las artes audiovisuales en España).
« La Fabulosa Casablanca » est un film sur la communauté espagnole de Casablanca du XXème siècle. 
A travers cette production, le réalisateur Manuel Horrillo remémore un pan entier de l’histoire de cette communauté qui a habité à Casablanca dans la première moitié de ce siècle, pendant le Protectorat français.
Diffusé en espagnol et sous-titré en français, le film « retrace l’histoire de milliers de familles espagnoles qui ont émigré au Maroc à la recherche du travail ou d’un meilleur avenir », a indiqué l’Institut Cervantès de Casablanca.
Soulignant qu’à cette époque, la France avait fait de Casablanca sa « perle d’Afrique ». Ce qui, avait attiré des milliers d’Européens venant de l’autre rive pour construire une très belle ville d’architecture avant-gardiste et art-déco. 
« Ensuite, il y a eu le glamour français (Casablanca était devenue le « Petit Paris ») et le swing américain après le débarquement du général Patton lors de la Deuxième Guerre mondiale ou le mythique film de Hollywood qui porterait le nom de Casablanca jusqu’au plus haut du firmament », rappelle l’Institut Cervantès.
Selon l’Institut, la réalité des Espagnols était tout autre. Comme le souligne l’acteur Pedro Casablanc, le narrateur du documentaire, et le réalisateur Manuel Horrillo, qui a déjà fait un film sur le Maroc (« Rif 1921. Une histoire oubliée »). 
A propos de ces deux personnalités, il est à rappeler qu’elles sont des descendants des Espagnols de Casablanca. Comme tant d’autres qui ont accepté de témoigner dans ce documentaire et qui habitent pour la plupart maintenant à Malaga. Après que leurs familles  ont été contraintes de quitter le pays, après la marocanisation des années 70. 
Des témoignages présents dans le documentaire, on retrouve aussi ceux du dramaturge « Cándido Carrasco, ami intime de Jean Reno (fils aussi d’Espagnols, Juan Moreno, qui apparaît rapidement dans le documentaire), de René Cerdan, le fils de Marcel Cerdan, champion mondial  de boxe », rappelle-t-on. 
La nostalgie d’un paradis perdu se reconstruit dans le film à travers des témoignages, des récréations digitales, l’utilisation d’images d’archives et une bande-son dont le responsable est le musicien de Malaga Antonio Meliveo.



















Alain Bouithy
Lundi 2 Mai 2016

Lu 1321 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés