Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​“Des voix contemporaines”, un rendez-vous culturel dédié aux nouvelles voix poétiques




​“Des voix contemporaines”, un rendez-vous culturel dédié aux nouvelles voix poétiques
La Maison de la Poésie à Marrakech a organisé, mardi, une nouvelle rencontre de son programme culturel “Voix contemporaines, illuminations poétiques”, dédiée aux nouvelles voix poétiques et ce, dans le cadre de la stratégie d’ouverture de cette institution sur les différentes sensibilités et expériences de la poésie marocaine.
Cette rencontre, qui a été diffusée sur la chaîne YouTube et la page facebook de la Maison de la poésie, a été marquée par la participation des poètes Adnane Abdelhaq, Mouna Abdessalam Laaraj et Moubarak Laabani, primés lors de la première édition du concours du “meilleur poème” organisé par la Maison en 2017/2018.
Elle se veut une vitrine pour faire la lumière sur les oeuvres de certaines voix poétiques marocaines, et offre l’occasion de se rapprocher davantage de l’univers de ces poètes, de leurs questionnements et visions.
“Voix contemporaines” fait partie des événements fixes dans la programmation de la Maison de la poésie à Marrakech, puisque ce programme constitue une fenêtre sur la poésie marocaine contemporaine, à travers ces nouveaux poètes qui dessinent l’avenir de la poésie à l’échelle nationale. Il est aussi une plateforme pour la découverte d’une nouvelle génération de poètes et de leurs perceptions de la poésie dans le monde d’aujourd’hui, surtout avec la dynamique remarquable observée, ces dernières années, avec l’émergence de nouvelles figures qui constituent l’un des affluents de l’avenir de la poésie marocaine.
Ce rendez-vous vient aussi enrichir la programmation lancée par la Maison de la poésie dans sa troisième saison, dans le cadre d’une stratégie bien définie et orientée vers la poésie, le poète et leur fonction socioculturelle au sein du système sociétal d’aujourd’hui, selon les organisateurs.
“Voix contemporaines” vient donc s’ajouter aux autres rencontres organisées par la Maison de la poésie : “Un résident à la Maison”, “Intimités poétiques interactives” (1 et 2), “Des critiques parmi nous”, “Conférences” et “Poèmes en mode confinement”, soulignent-ils.
La Maison de la Poésie à Marrakech a, en outre, précisé qu’elle continuera à jeter des passerelles de communication entre les poètes, les critiques et les amoureux de poésie, malgré la distanciation sociale, à travers le lancement d’une série de rencontres poétiques et de conférences sur ses plateformes numériques, en vue d’ouvrir de nouvelles voies pour la diffusion de la poésie parmi les passionnés. 

Mercredi 1 Juillet 2020

Lu 666 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif