Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​“A mile in my shoes” prend part au Festival international du film de Durban


Le film fait son entrée dans le monde du cinéma anglo-saxon




Après l’Egypte et la Corée du Sud, le réalisateur marocain Said Khallaf participera avec
 son dernier long-métrage au Festival de 
Durban qui se tiendra du 16 au 26 juin courant. 


Dans une déclaration à la MAP, M. Saïd Khallaf s'est dit heureux de prendre part à une grande manifestation culturelle telle que le Festival international du film de Durban, qui offrira au film une occasion d'entrer dans le monde du cinéma anglo-saxon. Il a ajouté que sa participation au festival a été chaleureusement accueillie, soulignant que le film a eu un écho important lors de sa projection au Festival du film égyptien et européen de Louxor en Egypte, et au Festival du film arabe de Corée du Sud. 
Après Durban, ce film participera à la prochaine édition du Festival du cinéma africain de Khouribga du 16 au 23 juillet prochain, et au Festival du film arabe de Bruxelles en septembre. M. Khallaf a précisé en outre qu'il est en train de préparer son deuxième long-métrage et de mettre la dernière touche au scénario, tout en soulignant qu'il compte présenter son projet à la commission de soutien à la production des œuvres cinématographiques au cours de sa prochaine session. 
"A mile in my shoes" avait remporté le Grand prix de la 17ème édition du Festival national du film de Tanger, outre le prix du meilleur acteur pour Amine Naji et de la meilleure actrice pour Fatima Harandi (alias Raouia) ainsi que le prix de la meilleure musique pour Mohamed Oussama. Le film qui avait également remporté la Palme d’or du meilleur long-métrage lors de la 4ème édition du Festival du film arabe et européen de Louxor raconte l’histoire d’un enfant qui a toujours vécu dans la misère et la souffrance avant de décider de se venger d’une société où la faiblesse de l’individu conduit à sa marginalisation. Il s’appelle Saïd. Depuis son plus jeune âge, il a vu des souffrances de toutes les couleurs : dans la famille, c’est son beau-père qui l’agresse comme il agresse sa maman et sa sœur. Dans la rue, ce sont les voyous qui veulent abuser de lui sexuellement et profiter de lui pour qu’il leur rapporte de l’argent. Apprenti chez des artisans, Saïd a été victime d’une tentative de viol de la part de ses employeurs. A la prison aussi, Saïd n’échappe pas à cette malchance qui le poursuit partout. Le point marquant dans son histoire, c’est qu’il s’est toujours trouvé dans des situations de défense, à la recherche d’une reconnaissance même minime de la part des autres, à la recherche d’un sentiment de sécurité au sein de la société. Tout cela a généré en lui une certaine violence, et une terrible envie de vengeance. «Avant de porter un jugement sur ma personne, sur ma vie ou sur mon caractère, mettez mes chaussures, parcourez mon chemin, vivez mon chagrin et mes doutes…». En traduisant cette citation en anglais, cela donnera à peu près le titre de cette œuvre de Saïd Khallaf : «A mile in my shoes». 
Le rôle principal est tenu avec maestria par le talentueux Amine Ennaji, accompagné des artistes Noufissa Benchida, Rawia, Zohra Nojoum, Abdellah Ajil, Mohamed Ayad, Sanae Bahaj et Meryam Bakouche. Pour ce qui est de la musique du long-métrage, donnée par l'artiste Mohamed Oussama, elle a également été l'un des points forts de ce film qui a été très bien accueilli dans les salles obscures marocaines par un public assoiffé d'un cinéma qui aborde des questions sociétales, en pointant du doigt les fragilités sociales et l’exclusion de cette frange de la société et l'espoir en un avenir meilleur, grâce aux valeurs d'amour, d'amitié et de respect, qui continuent, malgré tout à résister aux changements de la société. 
 

Mehdi Ouassat
Vendredi 10 Juin 2016

Lu 715 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés