Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Triste polémique




Une grève et une bien regrettable polémique. Combien il aurait été appréciable si l’on s’était plutôt attardé sur le pourquoi et le comment de cette grève. Sur ses tenants et aboutissants et surtout sur la meilleure manière pour que la vague de débrayages ne se reproduise plus et même qu’elle n’ait plus raison d’être.
Il y a bel et bien eu grève, vendredi dernier, et cela, bon nombre d’usagers et autres contribuables ont dû le constater à leur détriment. Aux dépens de leurs intérêts propres et, par là même, de ceux de tout un pays condamné à subir périodiquement et même, trop fréquemment, une panne plus ou moins sèche dans plus d’un secteur. Situation intolérable, insupportable pour un pays dont l’économie est loin d’être sortie de l’ornière et encore moins par ces vents de crise qui soufflent d’un peu partout. Un pays qui pourrait d’ailleurs se targuer de figurer en bonne place au hit-parade de ceux dont le calendrier se trouve généreusement fourni en jours fériés, gratifiés qui plus est de jolis « ponts» tout aussi fréquents.
Il y a bel et bien eu grève, mais ce qui est encore plus déplorable, ce sont ces lendemains de ladite grève et qui sont tout aussi affligeants, si ce n’est pas plus.
Côté gouvernement, on s’est empressé de sortir des chiffres que l’on doit trouver particulièrement « réjouissants », puisque relatant un taux de participation « faible » voire « insignifiant », tout en ajoutant ne pas trop saisir le pourquoi de la grève, vu que le dialogue social se poursuit et que de nombreuses revendications avaient été satisfaites.
Côté syndicats, c’est tout le contraire. C’était du 80 et même du 100% et que «le meilleur» est à venir puisque ceux d’en face n’auront pas tenu leurs engagements. Le pauvre citoyen est en droit de s’attendre donc au pire. Bonjour les dégâts !
De grâce, plaçons les débats à un tout autre niveau.

Mohamed Benarbia
Lundi 26 Janvier 2009

Lu 240 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs