Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Transport balkanisé




Et ça continue!  Pour le malheur de l’usager. Pour celui du citoyen. Le pourquoi du comment de la chose ? Il faut consentir à faire une sacrée gymnastique «sous-intellectuelle» pour le comprendre.
Et dire que les parties du conflit sont censées parler les mêmes langue et langage, puisque, nourrissant, en principe le même souci de voir évoluer un secteur traînant, encore et encore, de gros boulets.
On a tout le mal du monde à s’expliquer ce dialogue de sourds.
Côté ministère, on dit ne pas comprendre le revirement de partenaires ayant tout de même contribué aux amendements concernant ce fameux Code de la route qui, de toutes les façons, ajoute-t-on, n’a pas encore pris sa forme finale.
Côté syndicats, on condamne l’intransigeance du ministre et son obstination à ne pas vouloir élaguer le nouveau Code de ces mesures cœrcitives affublées de trop lourdes amendes et même privatives de liberté.
Un bémol, cependant. Il y a de ces syndicats qui vous disent, communiqué  à l’appui, qu’ils ne sont pas concernés par ladite grève qui, d’ailleurs, n’a même pas lieu d’être, le dialogue avec le ministère étant toujours en cours.
 Il y a de quoi perdre… la voie. De quoi se tromper de taxi et de tacot.
Même si l’on était appelé à vivre sous la démocratie la plus idéale, la plus platonique, l’on aurait tout le mal du monde à admettre (et à compter) qu’il y ait tout un essaim de syndicats (une cinquantaine ?) autour d’un aussi pauvre secteur. Il est sûr que trop d’ivraie a dû se mêler au bon grain.
 Ce qu’il y a de plus écœurant dans l’histoire, c’est quand des grévistes brisent les pare-brise ou lacèrent  les pneus aux non-grévistes. Quand ils ne s’en prennent  pas de force à des passagers qui n’ont d’autres soucis que d’arriver à destination.
 Il y a aussi parmi ces non-grévistes qui agressent autrement les pauvres passagers en gonflant abusivement le prix de la course.

Mohamed BENARBIA
Jeudi 9 Avril 2009

Lu 251 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs