Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pauvres téléspectateurs !




Il squatte la télévision depuis belle lurette en serinant l’un de ces discours qui nous rappellent les temps jadis où les porte-voix du tout puissant ministre de l’Intérieur faisaient non seulement la pluie et le beau temps sur les colonnes des journaux, les ondes des radios et les écrans des télévisions, mais tentaient aussi de nous convaincre, contre notre gré, des « bienfaits » de la tristement célèbre politique qui avait enserré le Maroc dans une chape de plomb et fait s’abattre sur les Marocains la pire des répressions. De ces années de braise dont nous portons encore les stigmates dans notre chair, nous avions espéré avoir tiré les leçons. Il semble que non. Du moins à en juger par ce qui est en train d’advenir dans les émissions dites politiques. Notamment « Hiwar » de Mustapha El Alaoui sur « Al Oula » et  « Tiyarate » de Abdessamad Benchérif.
Dans leurs moindres détails, les recettes d’antan y sont usitées et les mêmes ambitions débilitantes caressées. Pis : on continue à y confondre l’interview et l’interrogatoire, l’interrogation et l’intimidation, l’enseignement universitaire et le journalisme et, surtout, à y oublier que la confusion des genres et des rôles ne peut donner que de mauvais résultats.
A Manar Slimi, universitaire à la carrure athlétique et aux cheveux teints de noir corbeau qui ne cesse de nous agresser à travers des télés que nous finançons tous grâce à notre contribution forcée au PAM (paysage audiovisuel marocain), rappelons le sens de l’humilité. Et surtout, disons-lui que s’il croit connaître les arcanes de l’interview, il se trompe lourdement. Aussi lourdement que tout rebouteur qui veut exercer la médecine parce qu’il sait comment préparer quelques décoctions, même si elles sont aussi inutiles les unes que les autres.
S’il avait suivi le moindre cours de journalisme, n’aurait-il  pas su qu’une bonne maîtrise de la technique de l’interview audio-visuelle exige deux types de compétences qu’il n’a pas. Primo : un solide savoir journalistique ou en sociologue vu que toute interview se fonde sur un travail d’enquête clair et complet et, en particulier, sur l’élaboration d’un questionnaire approprié. Secundo : que les talk-shows auxquels elle sert de fil conducteur nécessitent une compétence de cinéaste vu que sa direction et son montage exigent une connaissance précise des moyens audiovisuels, de leur spécificité et de leurs limites. Les deux aspects s’entremêlant sans cesse dans le travail de l’interviewer, ce dernier se doit donc de rester tout aussi attentif à la qualité humaine de la relation qu’il suscite qu’à la qualité technique du document qu’il réalise.
Plus encore que l’entretien à bâtons rompus, l’interview doit mettre en valeur la personnalité de l’interviewé, via des questions structurées, une absence de toute velléité de truffer celui-ci de commentaires et une propension certaine  à laisser l’interlocuteur s’exprimer le plus librement possible. Ce que notre incontournable universitaire ne fait point ; ses commanditaires ayant certainement recours à ses services pour d’autres besognes. Dans l’attente qu’ils se rendent compte que ses prestations sont contre productives et qu’ils le fassent passer par pertes et profits comme ils l’ont déjà fait pour tant d’autres avant lui, beaucoup d’eau aura coulé sous les ponts. Espérons simplement qu’elles n’emporteront pas avec elles notre optimisme, notre sens de la mesure et notre engagement à servir l’intérêt général.

Ahmed Saâïdi
Jeudi 9 Juillet 2009

Lu 361 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs