Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les moyens audiovisuels utilisés dans la campagne : Forte présence féminine à Laâyoune




La campagne électorale pour le scrutin du 12 juin se caractérise à Laâyoune par un engagement actif et une forte participation des femmes.
Les différentes campagnes de sensibilisation encourageant la gente féminine à participer à la vie politique  semblent avoir eu l’effet escompté à Laâyoune, voire dans toutes les provinces sahraouies. Ainsi, les différentes réunions des sections des formations politiques et les contacts directs noués avec les électeurs dans le cadre de la campagne électorale montrent le grand intérêt accordé à ces échéances.
Cet engouement pour la campagne électorale actuelle témoigne, en effet, de la grande volonté des femmes dans les provinces du Sud,  d’occuper la place qui leur revient dans la carte politique locale et de  renforcer leur contribution au processus de développement et à l’édification d’une société démocratique dont la commune constitue la pierre angulaire.
A noter que dans la société sahraouie, la femme a toujours eu une place de choix et son avis a, de tout temps, été sollicité pour les importantes décisions ayant trait à la vie sociale.
Les sièges régionaux des partis politiques, où se tiennent depuis le lancement de la campagne électorale, des réunions de communication et de prise de contact  avec les électeurs, se sont transformés en espaces d’échange où se manifeste la présence active de la femme, déterminée à faire valoir ses compétences et à convaincre l’électeur.
Cette forte présence de la femme se traduit, également, par l’important nombre de listes additionnelles (14 listes comprenant 56 candidates) déposées dans le cadre des candidatures afin de briguer les 4 sièges réservés aux femmes au   conseil municipal de Laâyoune.
Cette participation est aussi renforcée par la présence de 56 autres candidates sur les listes ordinaires pour disputer aux hommes les 39 sièges restants. Selon les propos de certains acteurs politiques locaux, cette forte présence féminine, tant dans le cadre de la campagne qu’au niveau des listes électorales dans la ville de Laâyoune, s’explique par leur engagement dans l’action sociale, un engagement qui les a aidées à développer leurs capacités de gestion, le montage et la réalisation des projets de développement local.
Cet intérêt pour la campagne électorale traduit également la volonté des femmes de participer à toutes les actions collectives de développement local et de consolider leur présence au sein de la société.
Les candidats en lice pour les élections communales au niveau de la circonscription de Laâyoune comptent énormément sur les voix des femmes qui représentent une partie importante du corps électoral.
Selon des données fournies par la commission des élections, le nombre d’inscrits sur les listes électorales au niveau de la circonscription de Laâyoune est estimé à 70.160 inscrits, dont 33.835 femmes, soit un peu moins de 50% des électeurs.
Le nombre des cartes d’électeurs retirées jusqu’à mardi a atteint 50.085 cartes dont 25.878  de femmes, soit 36,88 % du nombre total des inscrits sur les listes électorales au niveau de la circonscription de Laâyoune, qui compte 161 bureaux de vote.
Les différents candidats aux élections communales à Laâyoune focalisent leurs discours sur des questions ayant trait à l’équipement des quartiers aménagés dans le cadre du programme de recasement des habitants des camps Al-Wahda, à l’amélioration des prestations sociales et leur rapprochement des citoyens, à la réhabilitation et au réaménagement de certaines places publiques, à la création d’une zone industrielle, à la construction d’une gare routière, au renforcement de l’éclairage public et à la création d’espaces verts.
Les formations en lice se déploient pour sensibiliser les citoyens sur l’importance de la participation au scrutin du 12 juin qui est une étape importante dans l’amélioration de la gestion des conseils communaux.
Au niveau de la municipalité de Laâyoune, 614 candidats, représentant 29 listes, se disputent les sièges du conseil municipal, dont quatre seront élus sur la base des listes additionnelles.  A noter, par ailleurs, l’introduction des moyens audiovisuels dans la campagne. A Laâyoune, celle-ci a été marquée, entre autres, par l’organisation de nombreux meetings et les candidats ou leurs staffs n’hésitent pas à faire du porte-à-porte. Bien que les Sahraouis soient connus pour leur soumission aux décisions de la tribu. Pour convaincre les électeurs indécis, les jeunes ne cessent de frapper aux portes invitant les gens  à voter en faveur de leurs candidats.
Pour la première fois, dans l’histoire des campagnes électorales à Laâyoune, les communales du 12 juin ont inauguré un un nouveau style de propagande qui consiste en  l’utilisation des moyens audiovisuels afin de faire passer le message des candidats. Alors que plusieurs candidats ont opté pour l’image pour faire passer leur message électoral. Des dizaines de DVD on été distribués et des projections sont assurées dans les différents bureaux de campagne disséminés dans tous les quartiers de la ville.
L’utilisation d’un nouveau moyen de communication a séduit beaucoup de gens qui considèrent que c’est une innovation dans le  domaine politique resté plusieurs décennies, braqué sur des moyens traditionnels. « L’image et le son nous permettent de voir concrètement les réalisations et de déceler les erreurs du conseil précédent. Je trouve formidable l’usage de l’audiovisuel s’il n’est pas utilisé à des fins nocives à la société »,  constate un habitant de Laâyoune.
L’impact du nouveau moyen de communication se manifeste dans les principales avenues de la ville où les candidats ont installé des écrans géants pour permettre au passant de voir les vidéos publicitaires.
Pour s’assurer du passage de leurs messages, les candidats ont engagé pour la réalisation des vidéos publicitaires des professionnels issus de boîtes  de production qui ont une grande expérience dans le domaine.
Ainsi, même si elles ne font pas la joie de tous, les communales 2009 auront permis la création d’une centaine de postes de travail temporaire.


Ahmadou El-Katab
Jeudi 11 Juin 2009

Lu 299 fois

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs