Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Guevara face au génie tactique d’Abdelkrim El Khattabi




Guevara face au génie tactique d’Abdelkrim El Khattabi
Che Guevara a fait deux passages au Maroc en 1959. A l’époque, il n’était pas encore une image d’Epinal pour tee-shirts, mais l’envoyé spécial de la révolution cubaine à la recherche d’alliés parmi les non-alignés. Le Maroc n’avait pas encore versé dans le camp de l’Ouest. Alors le Che y a fait un saut, à tout hasard.
“En survolant le Rif en avion, j’ai regardé par le hublot. La région est une zone idéale pour la guérilla. C’est tout un symbole”. C’est par ces paroles que Che Guevara aurait salué Abdelkrim Khattabi à l’ambassade du Maroc au Caire en 1959.
L’anecdote a été confiée à Mohamed Louma, ancien compagnon de Fqih Basri, par le défunt Abdallah Ibrahim pour les besoins d’un ouvrage en préparation. Ibrahim, chef du gouvernement marocain de l’époque, aurait même présenté le Commandante au héros de la guerre du Rif à la faveur d’un concours de circonstances.
Che Guevara était alors en tournée à l’étranger comme ambassadeur de Cuba afin de nouer des relations avec d’autres pays du tiers-monde, dits “non-alignés”. Le Caire de la révolution nassérienne était à ce titre une escale incontournable pour le Che. Au même moment, Abdallah Ibrahim, à la tête du premier gouvernement de gauche du Maroc, est en visite officielle dans la capitale égyptienne.
Che Guevara, qui a entendu parler de l’expérience “socialiste” en cours au Maroc, émet alors le souhait de le rencontrer. Ce sera chose faite, le 14 juin 1959, à l’ambassade du Maroc au Caire. “Abdallah Ibrahim a présenté Che Guevara à Abdelkrim Khattabi, alors en exil au Caire. Puis Guevara et Khattabi se sont isolés au fond du jardin de l’ambassade pour une conversation de plusieurs heures sur l’expérience de la guerre du Rif”.
Khattabi connaissait Che Guevara de réputation. La révolution cubaine, toute récente, avait fait la une des médias partout dans le monde. Le Che, quant à lui, féru de techniques militaires, respectait le génie tactique du héros rifain. Il avait été initié, avec Fidel et Raul Castro, aux actions de guérilla d’Abdelkrim Khattabi par Alberto Bayo, un général espagnol d’origine cubaine, vétéran de la guerre du Rif, qui a combattu ensuite du côté républicain lors de la guerre d’Espagne.
Ce sont ces mêmes hommes entraînés par le général républicain qui débarqueront à Cuba pour constituer le premier maquis castriste dans la Sierra Maestra en 1958 : “Bayo nous enseignait comment mettre en place une guérilla pour briser une défense à la manière des Marocains d’Abdelkrim face aux Espagnols”, a raconté Fidel Castro à Ignacio Ramonet, directeur de la rédaction du Monde Diplomatique, dans Cien Horas con Fidel (Cent heures avec Fidel).
D’après le témoignage de l’ex-compagnon de Khattabi, Mohand Sillam Amezyane, publié par Mustapha Aarab dans Le Rif entre la monarchie, l’Armée de libération nationale et le Parti de l’Istiqlal, on peut supposer qu’il y a eu d’autres rencontres entre le Che et Khattabi. Mohand Sillam Amezyane signale, pour l’anecdote, que le Che lui a offert un stylo lors d’une de ces conférences guerrières...
Combien de fois le Che s’est-il rendu à l’ambassade du Maroc du Caire ? Sans aucun doute plus d’une fois. La célèbre photo d’Ibrahim serrant la main du Che sous le regard de Abdelkhaleq Torres, ambassadeur du Maroc au Caire, aurait été prise lors d’une deuxième rencontre entre le chef du gouvernement marocain et le guerillero.
C’est là qu’Ibrahim aurait invité le Che à visiter le Maroc avec, pour recommandation, de l’appeler sur son téléphone personnel au cas où il rencontrerait un quelconque problème à son arrivée. Prémonition d’Ibrahim ? Toujours est-il que la visite du Che au Maroc a donné lieu à une passe d’armes entre Hassan II, alors prince héritier, et le chef du gouvernement marocain.

Source : www.arifnews.com
Samedi 7 Février 2009

Lu 5149 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs