Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Elections communales à Mohammédia : La campagne de la Rose se poursuit




La campagne électorale bat son plein dans la ville des fleurs. Répartis en dix-sept équipes, les militants du parti de la Rose, jeunes et moins jeunes, hommes et femmes, sillonnent la ville pour expliquer le programme de l’USFP à Mohammedia. Libé a accompagné samedi dernier au soir l’une de ces équipes dans le quartier de la Casbah. Ni tapage ni fanfare, encore moins de surenchères ou promesses sans lendemain. Sous le signe de « Tous pour bâtir l’avenir de notre ville», l’USFP fait une campagne de proximité en allant vers les citoyens leur expliquer d’abord la gestion chaotique qui a prévalu et que les citoyens connaissent à tous les niveaux. Gestion qui a eu des conséquences fâcheuses sur le quotidien des habitants à travers la détérioration des prestations et des services. Des  débats et des discussions sont entamés ici et là. Devant les portes des maisons, aux coins de rue, dans les cafés. Une véritable sympathie s’instaure avec le parti de la Rose à ne plus présenter.
Mohamed Moutawakil tête de liste USFP est connu dans la ville pour son intégrité et sa compétence. Ensuite, le programme est lu attentivement par les citoyens et discuté entre les militants et les électeurs. Des appréciations, des critiques, des explications s’en suivent dans la sérénité et le respect des uns et des autres. On parle de l’argent sale et l’achat des voix, de la voie démocratique, du chômage …Et là on expose le programme du parti de la Rose à Mohammedia qui se résume en 70 propositions et actions à réaliser pour sauver la ville. Les problèmes portent sur de nombreux secteurs tels que l’environnement, la jeunesse et l’enfance, l’infrastructure, le sport, la culture et différents projets socio-économiques. Loin de toute démagogie électoraliste, l’équipe de la campagne usfpéiste ne promet pas la lune, ni la défense des intérêts personnels, mais met en exergue un programme global pour sauver et sauvegarder la ville. « Nous menons cette campagne pour mettre d’abord les citoyens en confiance. La gestion précédente a nui beaucoup à la ville », précise l’un des membres de la liste de l’Ittihad à Mohammedia. Et un autre d’ajouter : «Notre ville a besoin d’un développement durable qui prend en considération les attentes des citoyens en général et de la jeunesse en particulier».

KAMAL MOUNTASSIR-AHMED LAARAKI
Lundi 8 Juin 2009

Lu 917 fois

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs