Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar à Errachidia : L’USFP est l’unique parti qui a appelé à la mise en œuvre de la régionalisation élargie




L’Etat   est tenu de  lutter contre  la prévarication électorale  avec autant de vigueur qu’il le fait contre les cellules terroristes, a déclaré, lundi à Errachidia, le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar.
Intervenant lors d’un meeting organisé à la Place Hassan II  pour la présentation du programme  électoral du parti de la Rose, le Premier secrétaire  a exhorté  l’Etat et toutes ses composantes à la mobilisation générale et à faire preuve d’une vigilance accrue pour combattre la corruption électorale lors des scrutions  communales et régionales du 4 septembre.
 «Il ne peut y avoir de différence entre des barons trafiquants d’élections et des terroristes qui menacent la sécurité  des citoyens», a-t-il souligné, tout en précisant que cela impacte le champ politique et le quotidien des Marocains.
Driss Lachguar a saisi cette occasion pour rappeler également  à l’assistance que la même  Place Hassan II à Errachidia a connu, en mars dernier, un acte des plus illégaux, en référence à Abdelilah Benkirane  qui s’est déplacé en compagnie de plusieurs de ses ministres entamant ainsi une campagne électorale anticipée.  Et de  préciser que ceux censés appliquer et faire respecter la loi sont les premiers à la violer.
Par ailleurs, le Premier secrétaire a fait savoir que  l’USFP est l’unique parti qui a appelé à la mise en œuvre de la régionalisation élargie depuis que le regretté SM Hassan II en a parlé concernant la question du Sahara marocain. Et d’ajouter que depuis cette époque, l’USFP a considéré que l’unique solution pour le règlement de la question du Sahara  réside dans l’application de la régionalisation élargie, et ce au moment où d’aucuns  exprimaient des doutes sur le patriotisme des Ittihadis et avançaient que cette solution pourrait  porter préjudice au Maroc.
Dans cet ordre d’idées, Driss Lachguar a tenu à souligner que les prévaricateurs qui ne veulent aucunement voir s’édifier une véritable régionalisation élargie et qui ont brillé par leur absence pendant des années font  irruption sur la scène politique.
Dans le souci d’améliorer la gouvernance  des collectivités, le Premier secrétaire de l’USFP a affirmé que c’est grâce au militantisme du parti et de ses militants que le Maroc est parvenu à se doter d’une Charte communale en 1976.

L.B
Mercredi 26 Août 2015

Lu 364 fois

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs