Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dépravation





Il y a quelques jours, c’était la corruption qui était à l’honneur. Disons plutôt la lutte contre la corruption. Sauf que vu les dimensions que ne cesse de prendre ce véritable fléau, c’est beaucoup plus qu’une journée nationale qu’il faut lui réserver , mais tous les jours, les semaines et les mois que le bon Dieu fait.
C’est un système qui est mis en cause. C’est toute une société qui est affectée en fait. Il ne s’agit pas seulement d’un acte, si vil soit-il, qui n’engage que les seuls corrupteur et corrompu. Tout le monde se trouve concerné.
Une justice ne peut être fiable si des « justiciers » malhonnêtes y sévissent. Une économie ne peut aspirer à évoluer dans le bon sens si elle est régie par de l’argent sale, et si elle se laisse aller dans des pratiques douteuses et frauduleuses. La vie, en général, ne peut connaître son cours normal si les ripoux et les malfrats continuent de sévir en toute impunité.
Tout récemment, à l’occasion de ladite journée, on a donné l’impression de trop se  réjouir de l’arrestation, de deux gendarmes en flagrant délit de corruption. Certes, ils ont été trop mal inspirés en faisant la manche un jour de campagne, comme si cela ne devait pas poser problème les autres jours.
Il faut beaucoup plus. Ce ne sont sûrement pas deux petits agents en uniforme qui sont coupables de laisser circuler des tacots à tombeaux ouverts et des chauffards charriant risques et dangers. L’on ne doit sûrement pas à ces deux-là d’occuper le triste devant de la scène quant au record d’accidents et de carnages sur route.
S’il y a un test grandeur nature à ne pas rater dans cette lutte affichée contre la corruption, c’est bien la prochaine échéance électorale. Si on laisse pourrir les prochaines communales, si on laisse pulluler les pratiques que l’on s’est toujours infligées, c’est qu’il n’ y a plus et qu’il n’y aura plus d’espoir.

Mohamed BENARBIA
Vendredi 9 Janvier 2009

Lu 190 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs