Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Chambre des Représentants : La question de la transhumance politique évoquée




La question de la transhumance politique requiert la collecte de plus de données pour en définir les effets juridiques adéquats, a affirmé, le ministre de la Justice, Abdelwahed Radi.
Dans une réponse, lue en son nom par Saâd Alami, ministre chargé des Relations avec le Parlement lors de la séance des questions orales, mercredi, à la Chambre des Représentants, M. Radi a indiqué que cette problématique «est évoquée aujourd’hui à l’occasion des échéances électorales du 12 juin», précisant que la transhumance politique a fait l’objet d’un large débat notamment en relation avec les dispositions de la loi sur les partis.
M. Radi a, par ailleurs, souligné la nécessité de prendre en considération la responsabilité des partis politiques dans la mise en œuvre optimale et saine des dispositions de la loi sur les partis en s’engageant à respecter son contenu, tel que prévu dans le préambule.

MAP
Vendredi 5 Juin 2009

Lu 185 fois

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs