Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abdelwahab Belfkih, candidat à sa propre succession à Guelmim : La marche du développement




Abdelwahab Belfkih, candidat à sa propre succession à Guelmim : La marche du développement
C’est pour un nouveau mandat, à la tête de la commune de Guelmim que le candidat Oudor Mohamed s’est présenté pour parachever la marche de développement qu’il a entreprise avec succès lors des deux précédents mandats, conformément à une planification répondant aux besoins de la population et à une vision  de modernisation de la ville, connue pour l’immigration de ses habitants. Mais  Belfkih a déjà entamé un processus visant  à inverser la tendance et faisant de Guelmim, Bab Sahara, comme on se plaît à l’appeler ici, un centre d’accueil. Donc une agglomération capable d’offrir emploi et gîte à tous ceux qui s’y rendent.
Natif d’Ait Abdallah, dans la province de Tiznit, au début des années 70, ce jeune autodidacte usfpéiste convaincu a précocement intégré le monde des affaires. Il créa ainsi une société du BTP. Son dynamisme, son sens de gestion étaient l’élément clé de la réussite de celui qui allait devenir l’un des plus jeunes élus de la région de Guelmim-Smara. C’est aussi ce dynamisme qui permit à Belfkih d’entreprendre des études de français qu’il manie, aujourd’hui comme s’il avait fait l’une des plus grandes écoles parisiennes. Le parlementaire Belfkih a tissé un réseau de relations dont il se sert pour garantir le bien être des habitants de sa commune.
Commune pour le développement de laquelle il n’épargne aucun effort  et ne cesse de chercher des financements et des partenaires en mesure de contribuer à sa construction. Comme l’a dit le candidat Belfkih, lors d’une session du conseil municipal, la réalité est perceptible sur le terrain et les réalisations sont indéniables.
Dans le cadre d’une approche participative, le conseil municipal de Guelmim a pu, durant son mandat 2003-2009, du fait de la bonne gouvernance qu’il a choisi d’appliquer dans la gestion de la chose locale, associer le tissu associatif et contribuer à la qualification  de ses compétences de gestion.
Accordant une grande importance à l’intégration globale, le conseil a œuvré à améliorer la qualité de vie des populations qui avoisinait les 100.000 âmes. Pour ce faire, il fallait trouver des financements. C’est ainsi que des financements provenant de différents partenaires  furent obtenus et utilisés comme suit:
- intégration urbaine globale : 184.000.000 DH
- projets de proximité :              15.774.998 DH
- réhabilitation des infrastructures et équipements de la ville : 217.539.223 DH
Le conseil municipal a, par ailleurs, eu à solder des passifs hérités du précédent conseil pour lesquels, il était obligé de verser un montant de plus de 20 millions de dirhams
L’action de Belfkih et ses coéquipiers ne s’est pas arrêtée aux réalisations dans le domaine du développement de la ville. Un plan de développement à long terme a été élaboré.
Ce plan n’épargne aucun secteur de la vie. Les projets concernent le développement économique et social, l’éducation, la culture, la religion. Ainsi et fort de la confiance dont il jouit auprès des différents bailleurs de fonds, le conseil municipal  a acquis l’accord de principe du directeur général de l’Agence du Sud pour contribuer à la réalisation de ces projets à hauteur de 10 milliards de centimes.
Ces projets dont le coût global de la réalisation est estimé à plus 65 milliards de centimes concernent :
La réalisation d’espaces verts ;
 l’aménagement des entrées de la ville ;
la construction de routes autour de la ville ;
la construction de digues de protection de la ville contre les inondations ;
la construction de routes et trottoirs ;
la réparation du réseau d’électricité ;
l’extension de la ceinture verte ;
le reboisement de la ville et de son pourtour.

Ahmadou El-Katab
Jeudi 4 Juin 2009

Lu 3067 fois

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs