Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

ZooPark, la menace invisible


Un malware voué à dérober les mots de passe, photos et autres données enregistrées sur vos téléphones



Ces dernières années au Maroc, l’accès à Internet s’est démocratisé plus que jamais, notamment grâce aux smartphones, dont sont équipés près de 67% de la population. Cependant, si cet outil nous facilite la vie, il peut également être source d’angoisse. Un revers de la médaille dont les instruments sont les virus et autres malware qui gangrènent le web, mettant en danger aussi bien vos appareils que vos informations personnelles. D’ailleurs, récemment, un logiciel malveillant, répondant au nom de ZooPark, fait planer une sérieuse menace sur l’ensemble des données privées enregistrées sur les smartphones, puisque la raison d’être du virus est d’espionner vos messages et discussions sur les réseaux sociaux et les messageries instantanées, ou pis, voler vos mots de passe, vos photos et vidéos, ainsi que les journaux et enregistrements audio des appels, en plus des localisations GPS. Le caractère intrusif du malware atteint son summum, au vu de sa capacité à lire les messages entrants et à en envoyer de nouveaux en mode furtif. 
Le lanceur d’alerte, la firme de sécurité informatique russe Kaspersky Lab, lie ce programme malveillant à une organisation étatique ou des individus visant à exfiltrer des informations, propriétés d’utilisateurs principalement basés en Egypte et au Maroc. 
Tel un agent secret, ZooPark peut aisément se greffer sur tout appareil estampillé Android, sans pour autant éveiller le moindre soupçon, fort d’une évolution grandissante au fil des ans, qui l’a fait passer d’un malware capable de piquer des contacts à un virus dangereux pour l’ensemble des informations stockées dans les smartphones. Même celles placées sur la carte mémoire externe. 
La marche à suivre dans l’optique de se protéger contre ce coriace intrus est dans les faits, assez simple. Puisqu’il s’agit avant tout de ne télécharger sous aucun prétexte une quelconque application provenant de ‘’sources inconnues’’. Ainsi, il est fortement recommandé de se cantonner au store officiel de Google, plus communément appelé Play Store, lequel s’occupe en amont de toute installation, du test, du filtrage et de la suppression des applications malveillantes. En d’autres termes, ne pas être au diapason de cette mesure est synonyme d’un risque d’infection imminent. 
Dans le pire des scénarios, à savoir, l’infection, il existe une solution alternative, moins radicale que celle qui consiste à balancer votre joujou par la fenêtre. Il suffira de réinitialiser votre smartphone en version usine. Une opération qui passe par la restauration des paramètres de l’appareil, à travers la fonction nommée "hard reset", à laquelle vous allez pouvoir accéder par le menu ‘’paramètre’’, puis le sous menu ‘’sauvegarder et réinitialiser’’.
Néanmoins, il convient de souligner que cette solution, aussi salutaire soit-elle, comporte également un inconvénient de taille : la perte de l’ensemble des données enregistrées dans la mémoire interne de votre téléphone. Donc, et vous l’aurez sans aucun doute compris, il est préférable d’exfiltrer vos données par vous-même sur votre ordinateur pour ne pas les perdre, puis les réintégrer, dans un appareil sécurisé et propre, comme lors du premier jour de votre histoire commune. 
Chaabi Chady

Libé
Lundi 14 Mai 2018

Lu 663 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés