Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Victoire au goût amer pour Merkel




Comme attendu, la CDU d'Angela Merkel a remporté le 24 septembre  les élections fédérales, ce qui lui permet de rester chancelière. Mais avec 33% des voix, la dirigeante espérait un "meilleur résultat" dans ce scrutin marqué par l'échec des sociaux-démocrates et la percée de l'extrême-droite. La quatrième victoire consécutive de la chancelière, au pouvoir depuis 2005, a un goût amer pour elle.
Angela Merkel cherche toujours  une issue à la crise en Allemagne après son échec à former un gouvernement, un séisme politique qui pourrait s'achever sur de nouvelles législatives et une fin de parcours pour la chancelière. 
Depuis la fondation de la République fédérale d'Allemagne en 1949, ce n'était jamais arrivé: le pays n'a pas de majorité pour être gouverné. Il tente de sortir de l'impasse politique, depuis les législatives de septembre, qui n'ont pas permis de dégager de majorité politique claire à la Chambre des députés.

Libé
Lundi 1 Janvier 2018

Lu 251 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés