Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Venir en aide aux enfants aux besoins spécifiques mentaux




Venir en aide aux enfants aux besoins spécifiques mentaux
Une journée de mobilisation et d'action au profit des enfants aux besoins spécifiques mentaux, a été organisée, samedi à Casablanca, à l'initiative de l’Association Amal pour enfants aux besoins spécifiques mentaux et la Fondation "Citibank Maroc". Plus de 300 bénévoles se sont mobilisés notamment pour la réhabilitation de l’école mixte Al-Bachiri, où ont été organisés des ateliers d’accompagnement et de création au profit des enfants aux besoins spécifiques mentaux.
Destinée à venir en aide aux enfants les plus démunis souffrant d’autisme, de trisomie 21 et d’autres formes de troubles mentaux, cette action s’inscrit dans le cadre de la Journée internationale de l’engagement de la Fondation envers la communauté et vise à contribuer à la sensibilisation sur cette question, afin de faciliter leur intégration sociale et lutter contre l’exclusion et les injustices dans le domaine de la santé et l’éducation. Ainsi, il a été procédé, au niveau de cet établissement scolaire, à la création de salles équipées aptes à accueillir diverses activités d’orthophonie, de psychomotricité, et de psychothérapie outre des ateliers de peinture, de broderie, de perlage et de jardinage, a affirmé, à cette occasion, Hasnaa Boufkiri directrice de communication et des affaires générales en Afrique du Nord au sein de la banque américaine, .
"La Fondation a rejoint les efforts de près de 100.000 autres bénévoles dans 500 villes relevant de 91 pays et territoires pour s'engager au service de la communauté. Il est de notre devoir d’assumer pleinement notre responsabilité sociale et de mobiliser nos équipes pour aider les personnes qui en ont le plus besoin", a-t-elle souligné, notant qu’"à travers cette journée, nous souhaitons éveiller les consciences quant à l’importance de la prise en charge des enfants autistes et aux besoins spécifiques mentaux au Maroc".
Pour sa part, la présidente et fondatrice de l’Association Amal, Touria Mabrouk, a fait savoir que cette action a mis à la disposition de ces enfants les équipements et outils nécessaires leur permettant de surmonter les obstacles liés au handicap, appelant dans ce sens à une mobilisation permanente de tous les acteurs de la société civile pour améliorer la situation des personnes aux besoins spécifiques et soutenir leurs parents à faire face à la précarité et à l’exclusion.
Créée en 2010, l’Association Amal regroupe des familles d’enfants et d’adolescents aux besoins spécifiques, des professionnels et des partenaires concernés par l’autisme et la déficience. Elle dispose de trois centres spécialisés au niveau de la ville de Casablanca.

Mardi 12 Juin 2018

Lu 392 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés