Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une soirée spécial Maroc au Festival “Vues d'Afrique” à Montréal




La culture marocaine a été célébrée à Montréal lors d'une soirée "Spécial Maroc", organisée par le Centre culturel marocain Dar Al Maghrib dans le cadre du 35ème Festival international de cinéma "Vues d’Afrique" qui a pris fin dimanche.  Cet évènement, qui s'est déroulé dans une ambiance typiquement marocaine au rythme de la musique andalouse, a été marqué par la projection du film "Indigo" en présence d’un parterre de personnalités du monde de la diplomatie, de la culture et des arts, du Maroc et de l'étranger, ainsi que de membres de la communauté marocaine vivant au Canada. "Indigo" est le deuxième long-métrage réalisé par Selma Bargach après "La 5ème corde".
Il a été primé du prix de la meilleure actrice au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) en 2018. Le film relate l’histoire de Nora, une fillette de 13 ans qui se sent abandonnée. Après un choc émotionnel, elle se réfugie dans le monde de la voyance pour échapper à la brutalité de son frère Mehdi.
La jeune Nora découvre très vite un don qui va peser sur elle comme une malédiction et semer l’incompréhension dans son entourage. "Je suis heureuse que le film ait été sélectionné au Festival international de cinéma 'Vues d’Afrique'. C’est une grande visibilité qui s'offre aux films africains", a déclaré la réalisatrice à la MAP. Ce film, a-t-elle dit, met en lumière la situation des enfants dits "indigo", qui souffrent de l’incompréhension de la société.
L’ambassadrice du Maroc au Canada, Sourya Otmani, s’est de son côté félicitée de la présence remarquable du cinéma marocain en terre canadienne, et au Québec en particulier, citant à cet égard la projection de longs-métrages marocains au Festival du film maghrébin de Montréal et au Festival du film de l’Outaouais.  Abondant dans le même sens, le président de Dar Al Maghrib, Jâafar Debbarh, a estimé que la projection de films et documentaires marocains au Canada est une belle occasion pour faire connaître l’expérience du Maroc en matière cinématographique.
De plus, a-t-il ajouté, le cinéma est un moyen pour mettre en valeur les traditions de tolérance et d’ouverture du Royaume ainsi que le modèle singulier du vivre-ensemble et de coexistence qui distingue la société marocaine.
Organisée en collaboration avec le Centre Dar Al Maghrib, la 35ème édition du Festival international du cinéma "Vues d’Afrique" s'est tenue du 5 au 14 avril à Montréal avec l’ambition de faire découvrir de nouvelles facettes du continent à travers une multitude de projections de films, d’activités artistiques, de débats et de tables rondes.

Jeudi 18 Avril 2019

Lu 568 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com