Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une réflexion responsable et mûrie qui doit avoir lieu à l’abri des surenchères et des calculs politiques et personnels étriqués.

Le SNPM fait part de son total soutien à l’initiative de la création d’une commission provisoire pour la gestion des affaires du secteur de la presse et de l'édition


Libé
Dimanche 16 Avril 2023

Une réflexion responsable et mûrie qui doit avoir lieu à l’abri des surenchères et des calculs politiques et personnels étriqués.
La création d’une commission provisoire pour la gestion des affaires du secteur de la presse et de l'édition intervient dans une phase de transition où l’accent doit être mis sur une refonte globale des lois régissant le secteur, a indiqué le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM).

Dans un communiqué publié à l’issue de la réunion périodique ordinaire de son bureau exécutif tenue vendredi, le SNPM estime que l’établissement de cette commission s’inscrit aussi dans un contexte visant à combler les lacunes et à remédier aux dysfonctionnements avec le concours de toutes les instances professionnelles concernées, émettant le souhait que cette approche permette de surmonter les principales problématiques dans les plus brefs délais et d’entamer ensuite l’étape suivante du processus.

Le syndicat relève que la création de cette commission "a été dictée par des raisons inhérentes aux dynfonctionnements structurels liés notamment aux missions limitées confiées au Conseil national de la presse et aux rôles dont il doit s’acquitter en vue d’une véritable régulation et protection de la profession".

La même source fait observer que la réflexion "responsable et mûrie doit avoir lieu à l’abri des surenchères et des calculs politiques et personnels étriqués", ajoutant que ce débat doit servir les intérêts suprêmes du pays et de la profession.

Après avoir fait part de son soutien total à l’initiative de création de la commission provisoire, le SNPM a dénoncé les "tentatives visant à dévier la discussion et à distraire l’opinion publique à travers de fausses questions qui ciblent des personnes et qui sabordent le débat public".

Le Syndicat national de la presse marocaine a jugé “raisonnable” de dissocier les derniers développements du contexte général vécu par le secteur de la presse, estimant que les nouveautés liées à l’autorégulation de la profession sont le résultat "inévitable et naturel" des développements et événements antérieurs avec lesquels le Syndicat a intergi dans un esprit de responsabilité.

Le communiqué a réitéré que la discussion des développements concernant le Conseil national de la presse ne peut être dissociée des dysfonctionnements qu’a connus la phase de création et qui sont dus principalement aux multiples failles relevées dans les lois régissant la profession, notamment la loi portant création du Conseil national de la presse et la loi relative à la presse et à l'édition.

“Tout dépassement de cette réalité signifie une obstination de la part de certaines parties à rééditer la même expérience avec les mêmes dysfonctionnements”, a poursuvi le Syndicat.
Affirmant qu’il n’a jamais fait état d'aucune revendication dérogeant aux règles de démocratie et au droit au libre choix des journalistes, le Syndicat a rappelé son rejet total de rééditer la même expérience avec les mêmes dysfonctionnements et lacunes.

Le communiqué conclut que le SNPM a signalé très tôt la nécessité de procéder à l’amendement des lois qui ne protègent pas la profession et les professionnels, ainsi qu’à la révision globale des lois régissant le secteur de la presse et de l’édition.


Lu 501 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p