Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une prestation bouillonnante de Lbenj et Manal BK à Salé




Les deux stars du rap marocain, Lbenj et Manal, ont livré, mercredi soir, des performances exceptionnelles sur la scène de la plage de Salé, à l'occasion de la 18è édition du Festival Mawazine-Rythmes du monde, offrant ainsi un véritable show et créant une vive interaction avec le public, amoureux du hip-hop.
Ce registre artistique, qui connaît une évolution remarquable au Maroc au cours des dernières années, attire de plus en plus de fans et commence à se tailler une place de choix dans les différentes manifestations musicales. Avec son charisme et sa forte personnalité sur la scène, Lbenj, de son vrai nom Zakari Bennaji, a interprété ses chansons les plus connues et qui font de lui l'un des protagonistes les plus incontestés du rap  marocain.
Lorsqu'il s'agit du titre "Amoureux tombé", les voix du public se sont fait  entendre de très loin, pour répéter des paroles qu'il ont apprises par cœur. Manal, qui incarne la présence de plus en plus en hausse de la gent féminine dans le rap, a entamé sa soirée musicale par la chanson "Kolchi Ban".
La native de Marrakech a réussi une combinaison parfaite entre rap et pop pour gratifier le public présent par ses chansons les plus réputées. L'un des moments les plus marquants de la soirée demeurera celui où Manal avait chanté "Dounia Ghadar", titre avec lequel elle a remporté le titre de la meilleure chanteuse de pop en Afrique au Africa Music Award.
Sous une pluie d'applaudissements, la jeune star a dédié cette chanson, écrite pas sa mère, à son père décédé. En plus de chanter et de composer, Manal maîtrise la guitare, elle qui tient toujours par le canal de la musique à transmettre des messages forts en relation avec divers sujets de la société. Le rap est devenu de plus en plus populaire et se fraye en force son chemin parmi les jeunes et même au sein d’autres catégories d'âge.
Ceci est dû essentiellement à la profondeur et à la franchise de son contenu lorsqu'il s'agit des questions les plus importantes en relation avec la société, le citoyen et l'Homme en général. La présence du rap au Festival Mawazine témoigne de la diversité des genres musicaux présentés par cet événement d'envergure internationale et de son souci permanent de satisfaire tous les goûts de son large public.

Samedi 29 Juin 2019

Lu 498 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif