Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une pluie d’étoiles filantes à saisir

La nuit du 12 août connaîtra un pic d'activité avec au moins une centaine d'étoiles filantes par heure




En cette saison estivale, le ciel nous gatte comme jamais. Après l'éclipse lunaire et l'éclat exceptionnel de Mars, dans les nuits du 11 au 12 et du 12 au 13 août, vous pourrez profiter d’un magnifique spectacle avec l'apogée de la pluie d'étoiles filantes des Perséides, nuage de poussières cométaires semées par la comète dite ‘’109P Swift-Tuttle’’.
Concrètement, ces traînées lumineuses que nous pourrons voir ne sont en fait que de petites particules, qui se consument en pénétrant dans notre atmosphère à des vitesses littéralement astronomiques : environ 50 kilomètres par seconde. Raison pour laquelle une étoile filante est un instant presque insaisissable.
Ce rendez-vous annuel qui coïncide donc avec la traversée dans le ciel d’une centaine de météores, notamment dans la nuit du 12 août, lors de laquelle un pic d'activité devrait être atteint avec au moins une centaine d'étoiles filantes par heure, est malheureusement impossible à observer dans sa totalité, mais grâce à une bonne orientation, combinée à un éloignement des villes et de leur pollution lumineuse, vous offrirez à vos pupilles un formidable spectacle d’étoiles filantes, aussi rare qu’exceptionnel. Il s'annonce particulièrement somptueux cette année, car il tombe en même temps que la nouvelle Lune, soit la période lors de laquelle notre satellite est absent du ciel nocturne. En d’autres termes, la nuit sera totalement noire, ce qui rendra le show encore plus incroyable.
Bien qu’elles proviennent d’une zone bien précise dans le ciel, localisée au niveau de la constellation de Persée en l’occurrence, les étoiles filantes de la pluie des Perséides peuvent également être observées à d’autres endroits. Toutefois la vue n’en sera que plus impressionnante si votre regard se porte vers la constellation en question.
Evidemment, se repérer dans la voûte céleste peut s’avérer être un exercice extrêmement compliqué. Par conséquent, télécharger une application comme le «Google Sky Map» vous sera d’une grande utilité. En vous appuyant sur le gyroscope de votre smartphone, l’appli vous indiquera telle une boussole la provenance des météores de Perséides. Petite indication, il conviendrait de vous orienter vers l’Ouest.
Outils indispensables au moment d’observer le ciel, pour une fois, le télescope ne vous sera d’aucun secours. En effet, cette fois-ci, il serait préférable d’user de votre vue afin d’avoir un angle de vision assez large, en adéquation avec les mouvements rapides des météores.
Autre indication capitale pour une observation optimale, l’éloignement de la pollution lumineuse. Par cette recommandation, sont principalement visés les habitants des agglomérations. Un dépaysement d’au moins 20km est indispensable, afin d’éviter tout désagrément causé par les lumières des grandes villes.   
Coup de chance pour vous cette année, il est fort probable que le ciel soit dégagé sur la majorité du territoire national, dernière condition pour profiter pleinement et sans gêne d’une pluie d’étoiles.

Chady Chaabi
Samedi 11 Août 2018

Lu 1336 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés