Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une nouvelle boussole pédagogique : Le programme Career Center




Quand on est jeune et diplômé, on pourrait croire que décrocher un emploi est une formalité; cependant, la réalité n’est pas aussi simple qu’elle n’y paraît. Au Maroc, c’est plus de 80% de jeunes qui sont au chômage, mais le plus étonnant tient dans la corrélation entre le niveau d’études et le taux de chômage. Chiffres à l’appui, on constate que plus le niveau d’étude s’élève, plus le taux de chômage grimpe en flèche. Ainsi, seulement 1,6% des jeunes non titulaires de diplômes vivent le chômage au quotidien, alors que ce n’est pas moins de 20 % des jeunes diplômés universitaires qui squattent les bancs de L’Anapec.
Ce surprenant paradoxe puise ses origines premièrement dans l’aversion des jeunes diplômés à embrasser un métier incompatible avec leurs qualifications, à l’inverse de ceux dépourvus de diplômes, qui brillent par leur polyvalence et ne refusent pas les offres d’emplois quelles qu'elles soient. Et outre, le manque d’aptitudes dont souffrent les jeunes demandeurs d’emplois lors des différentes phases de communication avec les entreprises, le second élément moteur de cette situation est l’incohérence entre les profils recherchés par les employeurs et ceux disponibles sur le marché du travail. Autant d’éléments qui pointent des manquements au niveau de l’orientation professionnelle. De ce fait, souvent déboussolés, les jeunes ont tendance à privilégier des choix d’études débouchant sur des secteurs moins porteurs.
Afin d’apporter des solutions concrètes à ses incohérences, l'Agence américaine pour le développement international (USAID Maroc), en étroite collaboration avec le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a créé le programme USAID Career Center. En intégrant 443 fiches métiers, 1722 documents à télécharger et 45 fiches conseils, le site Web (www.careercenter.ma) en est le porte-étendard.
Malgré une charte graphique un tantinet tape-à-l’œil, le site web brille par sa simplicité, d’autant plus que grâce aux différents tutoriels mis à disposition, le processus d’inscription est à la portée de tous. Pour preuve, le programme compte 28377 membres inscrits et près de 52000 visiteurs par jour.
Ainsi, la plateforme virtuelle est prévue pour jouer un rôle essentiel dans l’accomplissement des objectifs tracés. A savoir: faciliter la transition des jeunes de la formation vers l'emploi, établir des centres de carrière dans trois universités et autant d’instituts de formation professionnelle (régions de Casablanca-Settat, Marrakech-Safi, Tanger-Tétouan-Al Hoceima), dispenser des cours de préparation à l’emploi, mais aussi impliquer le secteur privé selon une approche de mise en réseau avec les établissements de formation et mettre au point un modèle de Career Center transférable et durable.
Mais, l’un des aspects les plus importants tient dans les outils de diagnostics proposés par les carrer centers virtuels aux jeunes. D’une part, dans l’optique de les aider à dénicher leurs potentialités, et d’autre part, pour leur offrir de précieuses informations sur les différents parcours professionnels compatibles avec leurs aptitudes, définies par les résultats des tests de diagnostic, déclinés sous forme de question à choix multiples (QCM). La plateforme propose également des formations pour préparer les futurs lauréats à appréhender au mieux leur entrée sur le marché du travail, notamment en les orientant vers les secteurs d’activités qui embauchent.
USAID Career Center désire s’inscrire à long terme dans le monde estudiantin comme porte d’accès vers l’employabilité des jeunes diplômés, en tablant sur l’implication du secteur privé dans le recrutements des 100.000 jeunes que le programme espère intégrer dans les services de développement des carrières du programme.

Chady Chaabi
Samedi 9 Décembre 2017

Lu 1205 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés