Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une école publique hisse son Pavillon Vert à Tahla




C’est une expérience pilote à suivre. Il s’agit d’une école publique située dans la province de Taza. L’école Moulay Abdellah Chrif, à Tahla, qui vient d’être distinguée par le label Pavillon Vert, en récompense de tous ses efforts déployés en matière d’environnement, a fêté cette distinction via une prestation remarquable de ses élèves.
Une ambiance bon enfant. Des élèves sautillaient ici et là apportant les dernières retouches avant la manifestation. D’autres  répétaient en chœur les chants qu’ils comptaient présenter devant les invités. Deux équipes mixtes en tenue sportive s’entraînaient non loin sous la supervision de leur coach et des cadres administratifs vigilants qui attendaient l’arrivée des invités prévus pour cette cérémonie.
Sur les caroubiers, oliviers, cyprès, faux poivriers, ainsi que d’autres arbres situés dans la cour, des oiseaux gazouillaient et chantaient en harmonie avec l’euphorie enfantine qui régnait en guise de remerciements des écoliers actifs. Bref, une image qu’aucun regard ne raterait : un établissement authentique, propre et agréable à voir.
Créée en 1944, l’école Moulay Abdellah Chrif qui est l’une des plus anciennes dans la région, connaît depuis déjà des années une réelle dynamique de conscientisation en matière de préservation de l’environnement. Elèves et enseignants ont conjugué leurs efforts, grâce notamment aux contributions de Mohamed Gaougaou et Mohamed Ichir, animateurs du club écolo de l’école et des cadres de l’administration.
Le résultat de tout un labeur est un établissement propre et verdoyant, une prise de conscience parmi les élèves et une programmation conséquente pendant toute l’année, permettant d’assurer la continuité du travail accompli. «Nous avons commencé notre travail depuis bien longtemps, mais cette année, nous voyons notre œuvre estimée à sa juste valeur, grâce à cette distinction », déclare Hassan Amellal, directeur de l’établissement.
Accordé par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’environnement et le Développement durable aux écoles écologiques ayant répondu à certaines normes, le Pavillon Vert couronne généralement les efforts déployés par les établissements scolaires et récompense ainsi tout un travail.
Le programme Eco Ecoles, l’un des programmes phares de la Fondation pour l’éducation à l’environnement (FEE), a été introduit au Maroc en 2006 par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’environnement.
Aujourd’hui, près de 1925 écoles sont inscrites au programme. Eco Ecoles permet aux écoliers et aux différents acteurs de l’établissement scolaire de construire un projet environnemental concret sur le lieu de vie qu’ils partagent.
 «Nous devons préserver la propreté de notre école et nous transmettons aussi cette culture acquise en classe et au sein du club Ecolo chez nous, pour inculquer les principes de la préservation de l’environnement», a confié Naima, écolière membre du club qui répète fièrement le chant de la COP 22.

Mustapha Elouizi
Samedi 26 Janvier 2019

Lu 1353 fois


1.Posté par Hamid Lechhab le 27/01/2019 18:28
Bravo citoyennes et citoyens tahlaoui. Je suis fier de vous!

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com