Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une double commémoration à Laâyoune




La bataille de Dchira et le départ du dernier soldat étranger revisités

Une double commémoration à Laâyoune
La famille de la résistance et de l'Armée de libération a célébré, mardi à Laâyoune, dans un climat de fierté et de patriotisme, le 59ème anniversaire de la bataille de Dchira et le 41ème anniversaire du départ du dernier soldat étranger des provinces du Sud.
Lors d’un meeting organisé au Palais des congrès de Laâyoune, les différents intervenants ont mis en exergue les significations profondes de la commémoration de ces deux événements en tant que pages radieuses du processus de lutte menée par le peuple marocain pour le parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume et la défense des constantes et des valeurs sacrées de la Nation.
Dans une allocution lue en son nom, le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération, Mustapha El Ktiri, a souligné que la bataille de Dchira fut une étape historique phare dans le processus de lutte nationale pour le parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume et la récupération des provinces sahariennes du Sud.
Page radieuse de la lutte nationale contre la présence coloniale, cette bataille est aussi une illustration de l’héroïsme et de la bravoure dont ont fait montre les fils du Sahara marocain au sein de l’Armée de libération en infligeant une retentissante défaite aux forces coloniales étrangères, disposant de surcroît de matériel de guerre moderne, a-t-il poursuivi.
La commémoration des anniversaires de la bataille de Dchira et du départ du dernier soldat étranger des provinces du Sud sont ainsi une occasion pour se remémorer quelques phases de l’histoire de la résistance nationale, ainsi que les valeurs d’unité et de communion entre les Marocains dans les différentes régions du Royaume et les sacrifices consentis par les combattants et leurs actions pour déjouer les manœuvres visant à porter atteinte à l’unité du pays, a-t-il relevé.
Après avoir souligné les profondes significations symbolisées par la commémoration de ces deux anniversaires qui incarnent l’attachement aux fondements authentiques et aux constantes du pays, il a mis en avant la participation distinguée des fils des provinces du Sud au processus de lutte nationale pour la liberté et l’indépendance, dans un esprit de mobilisation constante.
Il a aussi mis l’accent sur l’attachement indéfectible des habitants du Sahara marocain au glorieux Trône Alaouite et passé en revue des événements phares dans le processus de lutte nationale pour l’indépendance et le parachèvement de l'intégrité territoriale du Royaume.
A cette occasion, un hommage a été rendu à 16 anciens résistants de la province, en guise de reconnaissance des grands sacrifices qu’ils ont consentis au service de la Nation.
Il a été procédé également à la distribution d’aides d’un montant global d’environ 1,627 million de DH en faveur de 124 anciens résistants et leurs ayants-droit.
Auparavant, le wali de la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Yahdih Bouchaab, ainsi que des représentants du Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération, des élus et des responsables locaux s’étaient rendus au cimetière des Chouhada pour se recueillir à la mémoire des douze martyrs marocains tombés sur le champ de bataille de Dchira et implorer le Très-Haut d’avoir en Sa Sainte Miséricorde les regrettés Souverains, Feu S.M Mohammed V et son compagnon de lutte Feu S.M Hassan II ainsi que l’ensemble des martyrs du mouvement de la résistance nationale.

Libé
Jeudi 2 Mars 2017

Lu 854 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés