Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une caravane humanitaire pour réchauffer les corps et les cœurs

L’Association “Sourire du cœur’’, prévoit une action les 11, 12 et 13 janvier prochains à Timsal




 Les habitants de Timsal, un village montagneux situé non loin de Ouarzazate, vont bénéficier d’une caravane humanitaire, prévue les 11, 12 et 13 janvier prochain. Initiée par l’Association ‘’Sourire du cœur’’, cette caravane qui ne pouvait pas mieux tomber, notamment à l’approche des nuits hivernales glaciales, sera l’occasion pour les résidents de cette localité haut perchée, de profiter d’un ensemble de produits de première nécessitée. « Nous allons distribuer vêtement, matelas et autres couvertures, ainsi que des produits alimentaires comme le sucre, la farine et le thé. Sans oublier les produits d’hygiène », nous a indiqué Boudarraja Outhman, président de l’association. Si elle s’appuie sur une dizaine de bénévoles permanents, âgés de 25 à 30 ans, l’association compte aussi et surtout sur les dons des citoyens. « Pour l’instant, nous n’avons pas encore atteint nos objectifs. Mais il n’y a pas à s’inquiéter ; d’habitude, les donateurs se mobilisent dans la quinzaine qui précède le top départ de la caravane », affirme Boudarraja Outhman. Tout apport est évidemment le bienvenu. D’autant plus qu’à Timsal, la bibliothèque de l’école du village a grand besoin d’être équipée et enrichie « à la fois en ouvrages et matériels informatiques », ajoute notre interlocuteur.
L’année dernière, la caravane a fait escale à Imintanout. Dans cette petite bourgade d’environ 15.000 âmes, située dans la région de Marrakech-Safi, existe un foyer pour jeunes filles. Incapables de faire l’aller-retour entre l’école et les villages avoisinants, où se trouvent leurs maisons, elles y passent la semaine. Sauf que voilà, outre les besoins en couvertures et vêtements d’hiver, entre autres, les sanitaires étaient dépourvus d’eau chaude. «On a pris contact avec une société spécialisée dans la vente de chauffe-eau pour leur expliquer la situation », raconte le président de l’association. « Et ils nous ont offert deux chauffe-eau gratuitement », a-t-il ajouté.
A Imintanout, comme à Timsal prochainement, le choix des destinations au même titre que la nature des dons révèlent en creux une connaissance précise des besoins des populations. Toujours selon notre interlocuteur, ceci n’est pas le fruit du hasard « Le choix des destinations est mûrement réfléchi. En général, on se réunit, et on fait des propositions selon nos contacts, puis on tranche. A titre d’exemple, nous avons choisi Timsal, en suivant les recommandations de notre secrétaire général, qui connaît une personne issue du village », révèle-t-il.
Fondée en 2014 par un cercle d’amis désireux d’aider les plus démunis, en se basant sur leurs expériences associatives mutuelles passées, ainsi qu’un humanisme profond, l’Association ‘’Sourire du cœur’’ est confrontée à certaines difficultés qu’elle a parfois du mal à surmonter. En sus des problèmes liés à l’acheminement des dons vers les villages, faute de moyens de transport, la médiatisation représente également un obstacle de taille « S’agissant de l’appel aux dons, on utilise tout d’abord le bouche à oreille. On essaye d’en parler autour de nous et on demande à faire passer le message. Ensuite, les réseaux sociaux nous sont d’une grande utilité», a souligné Boudarraja Outhman, avant de déplorer : «Mais quand bien même Facebook nous aide à diffuser nos appels aux dons et nos actions, cela reste insuffisant».
Effectivement, dans cette situation, difficile d’atteindre un nombre important de personnes et donc augmenter le nombre de dons. D’autant qu’en parallèle, l’association est aussi derrière une autre action humanitaire mais au niveau de la ville de Casablanca : La maraude du cœur. Tout au long de l’hiver, les membres permanents accompagnés de bénévoles ponctuels, parcourent les artères de la capitale économique du Royaume, pour distribuer des repas chauds et des couvertures aux sans-abri. Du coup, si l’envie vous prend d’aider autrui, n’hésitez pas à vous rendre sur la page Facebook de l’Association : @sourireducoeur.maroc

Chady Chaabi
Samedi 15 Décembre 2018

Lu 1321 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com